Publicité
31 décembre 2016 - 15:21 | Mis à jour : 1 janvier 2017 - 15:52

Une résidence rasée par les flammes à Sainte-Françoise

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

[Mise à jour] Les flammes ont complètement ravagé une résidence privée de trois étages située sur la rue Principale à Sainte-Françoise, le 31 décembre. Le bâtiment est une perte totale, mais personne n’a été blessé.  

L’incendie s’est déclaré en milieu d’après-midi, vers 14 h 35. À l’arrivée des services d’urgence, une épaisse fumée s’échappait des fenêtres de la maison. Celles-ci étaient noircies et indiquaient que le feu était éclaté depuis un moment déjà dans une section de la résidence. 

«Nous avons d’abord opté pour une stratégie offensive avec des hommes à l’intérieur. Mais en atteignant le niveau de l’entretoit, le brasier a pu se propager à l’ensemble de la propriété. Cela a compliqué l’intervention et nous avons donc dû changer pour une stratégie défensive», a confié le directeur du Service incendie de Saint-Jean-de-Dieu, Alain Rioux, dimanche matin après plusieurs heures de travail. 

La résidence était un grand bâtiment ancien, construit en bois et isolé au bran de scie. Tout cela a favorisé l’embrasement généralisé vers 18 h 30 - 19 h. Au final, plus de 30 pompiers des casernes de Saint-Jean-de-Dieu, Trois-Pistoles, Saint-Clément et Saint-Éloi ont été dépêchés sur les lieux.

Au moment d’écrire ces lignes, il était impossible de déterminer la cause de cet incendie. 

Selon M. Rioux, le propriétaire n’était pas à la maison lorsque le feu a éclaté. Des voisins, notamment ceux situés au nord de la résidence, ont été évacués en raison du risque de propagation. Personne n’a été blessé.

Notons enfin que la rue Principale a été bloquée à la circulation durant de longues heures par la SQ et le ministère des Transports pour permettre aux sapeurs d’intervenir. 

Collaboration vidéo : Philippe Jean et Kathryne Chamberland

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • C'est la maison de mon arrière-grand-père Michaud. Il y a déjà eu un magasin général dans cette maison. Ma mère qui a 96 ans (Laurette Michaud) a vécu quelque temps dans cette maison et en a de beaux souvenirs.

    France Caron - 2017-01-03 21:30