Publicité
10 novembre 2016 - 15:06 | Mis à jour : 15:41

Claude Leblanc est remis en liberté sous engagement

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

Claude Leblanc, trouvé coupable d'attouchements et d'incitation à des contacts sexuels à l'endroit d'une personne mineure le 16 juin dernier, a été remis en liberté sous engagement le 9 novembre par le juge Claude C. Gagnon de la Cour d'appel du Québec.

Son avocat, Me Pierre Gagnon, fait appel du verdict de culpabilité. Un engagement de 20 000$ était nécessaire afin d'éviter la détention de son client. Il sera interdit à Claude Leblanc de communiquer avec la victime et de se trouver dans un rayon de 500 mètres de son domicile.

Le juge a fait valoir que l'appelant a été en liberté sous conditions sans qu'on puisse lui reprocher le moindre manquement depuis le début des procédures.

«Compte tenu de l'absence d'antécédents judiciaires, à part celle ciblée par le pourvoi, de son âge, de son mode de vie depuis les infractions et de la peine prononcée, je suis d'avis que l'intérêt public ne requiert pas qu'il soit mis en détention», peut-on lire dans le jugement.

Le septuagénaire de Témiscouata-sur-le-Lac, Claude Leblanc, devrait revenir en cour le 13 décembre pour un second dossier relativement à une agression sexuelle à l'endroit d'une personne majeure, qui serait survenue entre le 1er mars 1999 et le 1er juin 2000 à Témiscouata-sur-le-Lac.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Je ne suis pas d'accord,cet homme devrait être derrière les barreaux, l'argent permet de contourner la loi?

    J-F - 2016-11-12 06:33