Publicité
9 juin 2016 - 15:28

Procès de Claude Leblanc : la preuve de la Couronne complétée

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 2

Une étape s’est conclue aujourd’hui au procès du septuagénaire de Témiscouata-sur-le-Lac, Claude Leblanc, accusé d’agression sexuelle sur une mineure. La Couronne a terminé de faire entendre sa preuve.

Elle a pris la décision de ne pas retenir la déclaration de l’un de ses témoins. Le témoignage de la présumée victime ainsi que les pièces déposées lors de son passage à la cour seront rendues disponibles pour le jury, une fois les plaidoiries des procureurs terminées. L'avocat de la défense, Me Pierre Gagnon, décidera prochainement s’il présentera une défense ou non.  

Le juge Louis Dionne, siégeant au palais de justice de Rivière-du-Loup, estime au 15 juin le début des délibérations du jury, si tout se passe comme prévu.

ACCUSATIONS

Claude Leblanc est accusé d’avoir effectué des attouchements et incité cette victime à faire de même, en plus de faire face à un chef d’accusation relativement à une agression sexuelle. L’accusé se trouvait en situation d’autorité et de confiance vis-à-vis sa victime. Les faits seraient survenus entre le 1er janvier 1989 et le 31 décembre 1992 à Témiscouata-sur-le-Lac et d’autres endroits dans le district de Kamouraska

Une ordonnance de non publication interdit la divulgation de toute information qui pourrait permettre d’identifier la victime dans ce dossier.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Monsieur Leblanc, vous êtes un homme juste et honnête. Ne perdez pas courage, la vérité triomphera en votre faveur.

    Karoline - 2016-06-11 15:27
  • La vérité finit toujours par se savoir même lorsqu'elle se croit bien tapie dans le noir. La vérité est comme un secret qu'on croit caché, un jour ou l'autre, tout se sait, tout sera dévoilé.

    Maryse - 2016-06-11 15:24