Publicité
11 avril 2016 - 14:37 | Mis à jour : 14:48

Résidence Sainte-Hélène : les propriétaires et une employée arrêtés

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin

Sainte-Hélène - On dit qu’une étincelle suffit pour mettre le feu aux poudres, c’est exactement ce qui s’est produit à Sainte-Hélène-de-Kamouraska alors que la Sûreté du Québec a procédé à l’arrestation, le lundi 11 avril, des propriétaires de la Résidence Sainte-Hélène et d’une employée pour voies de fait commis à l’endroit de pensionnaires.

«Trois personnes ont été arrêtées à leur domicile respectif relativement à des voies de faits commis dans une résidence pour personnes âgées. Les faits seraient survenus entre janvier 2013 et février 2016, soit sur une période de trois ans et un mois», a mentionné le relationniste de la SQ, Claude Doiron.

Il s’agit de Yves Tardif, âgé de 63 ans et de Ginette Landry, âgée de 53 ans, ainsi que de l’employée Sylvie Dumais, âgée de 55 ans. Ils ont été interrogés au poste de la MRC de Kamouraska. Les policiers du poste de la MRC de Kamouraska ont été assistés par les enquêteurs du Service des crimes majeurs.

INCENDIE

On se souviendra que le 25 février dernier, les pompiers avaient dû intervenir à cette résidence en raison d’un début d’incendie, forçant du même coup la relocalisation de 11 personnes âgées. Dans la foulée, des allégations de maltraitance avaient rapidement circulé.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent avait confirmé qu’un résident ou un membre de la famille avait déposé une plainte à la SQ.  

 

 

 

Publicité