Publicité
23 mai 2015 - 18:27 | Mis à jour : 25 mai 2015 - 09:03

Phénomène viral

Ponik, le monstre du lac Pohénégamook réapparait

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin
Toutes les réactions 15
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Pohénégamook - Une courte vidéo d’une vingtaine de secondes et une photo prise samedi matin ont tôt fait de ramener le monstre du lac Pohénégamook sur la scène médiatique du Québec. Le clip viral, capturé par Jean Carol Fournier, a littéralement enflammé les réseaux sociaux, dont Facebook où il a été partagé 1 333 fois et a bénéficié de 46 275 affichages.

«Wow, J'ai vu sur le lac ce matin, ça sorti de l'eau et plus rien, avez-vous une explication», écrit M. Fournier sur sa page Facebook. Dans le court vidéo (CLIQUEZ ICI), on voit apparaître le profil d’un poisson de grande taille sortir des eaux pour filer quelques instants avant de disparaitre.

Canular pour plusieurs qui y voient un subterfuge mal maitrisé en raison de la «rigidité apparente» du monstre, d’autres au contraire soulignent qu’il pourrait très bien s’agir d’un esturgeon de grande taille.

Comme le rappelle le site Internet Wikipédia, des témoins oculaires affirment avoir vu un des esturgeons s’échapper d’un bassin d'élevage appartenant à un ancien curé du quartier de Saint-Éleuthère. «Apparemment ce serait un esturgeon jeté dans le lac par le curé du village il y a plusieurs années. Il en aurait jeté deux à l'époque», a écrit même écrit un internaute à la suite du vidéo.

Les premières allusions au montre du lac Pohénégamook remontent aussi loin qu’en 1874, mais c’est surtout à partir de 1957, lors des travaux de dynamitage de la route 289 que les apparitions de Ponik se multiplient.

Pour plus d’information sur Ponik, vous pouvez consulter le site www.pohénégamook.net/ponik.html ou sa page sur l’encyclopédie libre, Wikipédia.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

15 réactionsCommentaire(s)
  • 3 Problèmes avec la théorie du Seabreecher.

    1-ou sont les reflets du soleil sur la surface dorsale ou le cockpit?

    2- la nageoire dorsale doit être égale ou plus longue que la queue sinon le véhicule deviendra instable sous l'eau. (poisson peut se plier pad un bateau)

    3- La couleur, un bateau semi submersible de couleur noir c'est très dangereux car il est difficile de le repérer. La plupart de ces véhicules ont une couleur particulière pour être plus sécuritaire.

    De plus, aucun Seabreecher ont des bosses sur le dos de la coque. Ils sont lises pour une meilleure distribution de la surface contre le courant fluvial. (hydrodynamique)

    Et encore, si vous avez une masse qui bloque au courant de l'eau, vous aurez l'effet de tourbillon à l'arrière de celui-ci. Un phénomène commun que l'on retrouve partout dans la nature.

    Et pour finir, les esturgeons (et surtout les gros) lorsqu'ils chassent, ils vont généralement de bas en haut et peuvent rester immobile de sorte de ne pas apeurer le ban de poisson. Le fait qu'il soit à la surface est un retour vers le bas ou vers là proie.

    Une histoire longue pour des banlieusards. Sorter un peu et vivez à l'extérieur de vos limites urbaines

    Un gars - 2015-05-26 14:35
  • Ce qu'il y a de plus étonnant, ce n'est pas le poisson, non! c'est la non réaction du cinéaste, même pas un Oh! ou un Ah! Une belle pub pour cet été. Bravo!

    Une fan du lac qui aime s'y baigner - 2015-05-26 11:44
  • ma photo aurait été assez........ pourquoi vouloir me ridiculiser

    PONIK - 2015-05-26 11:06
  • Cela est simplement un petit sous-marin téléguidé. On voie bien dernière la queux l'effet d’une hélice. En plus il est raide comme une planche de bois. Pis la dernière chose est qu’il aurait fallu avoir une vaine de cocu pour tomber en même temps pour le filmé. C'est un canular mais une bonne publicité pour Pohénégamook. Je suis convaincu qu'il aura un plus gros achalandage cet été dans cette région :)

    Myki - 2015-05-26 07:20
  • A fred. J'ai pensé la même chose.
    En tk, c'est rigide et ce n'est pas un monstre ni même un esturgeon

    Lucide - 2015-05-25 22:52
  • Il y a beaucoup de remoux derrière pour un poisson. Je croix au seabreacher. Canular ...

    jycroixpas - 2015-05-25 22:48
  • Possible que ce soit un esturgeon ! Très possible

    Bloic - 2015-05-25 22:22
  • La vidéo montre un p'tit quelque peu intrigant.

    Il y a un bouillon (tourbillon d'eau) à l'extrémité de se qui serait la queue mais ni le corps ni la queue ne bouge.

    Serait la propulsion d'un p'tit drone sous marin commandé à distance. Drone évidement en habit de camouflage du genre Ponik

    P.S. Je ne suis pas un robot pis c'est pas un esturgeon ni PONIK. C'est un canular pour une raison très simple : Que faisait l'individu à filmer le lac à cet endroit précis (aucune vue exceptionnelle si ce n'est son canular)

    G.Duquette - 2015-05-25 20:13
  • C'est bien connue que Le lac pohénégamook abrite plusieurs gros esturgeon . Les esturgeons peuvent être asser monstrueux en taille. Et Ponik est un esturgeon , comme Nessie est nul autre qu'un requin du Groenland . Les véritables témoignage décrive parfaitement l'animal .

    venom725 - 2015-05-25 18:31
  • Selon moi, c'est un Seabreacher.
    Voir le lien suivant.
    http://www.seabreacher.com.au/pages/faq.php
    ...très populaire au États-Unis.

    Fred - 2015-05-25 16:38
  • Certains poissons dont l'esturgeon sont naturellement équipés biologiquement pour respirer en dehors de l'eau pendant un certain temps et ne sont pas des mammifères.
    Il y en a même en Afrique et en Asie qui vivent dans la vase en attendant pendant plusieurs mois le retour des pluies qui vont remplir les lacs asséchés.
    Savez-vous qu'une anguille peut ramper entre deux lacs, la nuit venue afin de changer de lac?
    Avez-vous pris le temps de vous documenter?

    Ed le biologiste. - 2015-05-25 14:36
  • @Ed

    L'esturgeon est un poisson et non un mammifère. Les poissons ont des branchies pour assimiler l'oxygène sous l'eau et les mammifaires (ex. béluga) doivent remonter à la surface pour remplir leurs poumons.

    seb - 2015-05-25 11:34
  • Si un tel esturgeon existe dans ce lac, pourquoi n'y en aurait-il pas un aussi vieux sinon plus vieux et de la même grosseur, vivant dans le lac Témiscouata, plus grand et plus profond?
    Et si ces poissons ont besoin de venir respirer en surface, pourquoi n'en verrait-on pas dans ce dernier lac venir humer en surface?

    Ed Turgeon - 2015-05-25 09:07
  • Le douanier que j,ai rencontré , m,a raconté qu,il avait vue monter en surface un esturgeon a coté de son embarcation qui fesait 25 pieds.

    J,ai eu une copie d,un vidéo qui montrait le comportement d,un esturgeons et même deux

    Yvon leclerc, chercheur indépendant - 2015-05-24 22:30
  • Tant qu'a croire au "bébites" voyez le cochon qui se cache dans les nuages.... haahahahah

    N'y croit pas... - 2015-05-23 20:03