Publicité
23 avril 2018 - 14:43

Le Challenge Arts & Patrimoine dévoile ses compositions

Lancé en février dernier par Co-éco, le Challenge Arts & Patrimoine a présenté les œuvres qui ont émergé de cette 1re édition lors d’un vernissage tenu à la boutique Écochantier de Saint-Pascal. Au total, 11 artistes, artisans et créateurs de la région ont eu un mois pour relever le défi de conjuguer art et matériaux patrimoniaux récupérés.

Ébéniste, artistes peintres, sculpteur en Art populaire, ces 11 artistes provenaient tous d’horizons artistiques différents. Originaires, pour la plupart, du Kamouraska, certains d’entre eux exposaient même pour la première fois. «Les artistes devaient tous passer à la boutique au préalable. On avait présélectionné près d’une vingtaine de pièces qu’on a mises à leur disposition. Ils choisissaient ce qu’il désirait pour créer. Le but de l’exercice était de donner une deuxième vie à ces matériaux en les revalorisant», indique Sophie Vachon, directrice générale de Co-éco.

Lors du vernissage, chaque artiste présent a pu présenter son œuvre et expliquer les techniques utilisées pour en arriver à ce résultat. Une fiche explicative présentant l’artiste avec sa pièce patrimoniale avant même que ne débute son processus créatif accompagnait aussi la présentation de chacune des œuvres. «C’est une première édition. On verra si on reconduira l’exercice, mais nous sommes très contents du résultat, car ça s’inscrit dans la continuité des efforts de sensibilisation de notre organisme et de la boutique Écochantier qui propose la vente de matériaux conventionnels et patrimoniaux récupérés», ajoute Sophie Vachon.

Comme la boutique Écochantier rouvrait ses portes le lendemain, les œuvres ont donc été retirées tout de suite après le vernissage. Elles seront toutefois exposées de nouveau du 1er au 18 mai prochains au Musée de Kamouraska. Co-éco aimerait bien trouver un autre lieu d’exposition par la suite question de poursuivre le projet sous la forme d’une exposition-mobile.

Collaboration : Maxime Paradis, Le Placoteux

Publicité

Commentez cet article