Publicité
25 mars 2017 - 12:04 | Mis à jour : 12:08

Desjardins aura une caisse mobile dans l’Est

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin
Toutes les réactions 3

Desjardins a annoncé samedi la mise en service, fin 2017, d’une caisse mobile Desjardins dédiée au service des membres des caisses de l’Est du Québec. Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, a confirmé la nouvelle devant 1500 participants des assemblées générales annuelles (AGA) du Mouvement, qui ont lieu au Centre des congrès de Québec.

«Nous avons expérimenté, en 2016, une caisse mobile. Un autocar aménagé qui nous permet d’amener la caisse là où se trouvent nos membres, qui peut, par exemple, venir au secours d’une caisse qui vient de vivre un sinistre, comme ça s’est passé à Rivière-des-Prairies quelques jours avant Noël. Jusqu’à maintenant, notre projet pilote s’est avéré très concluant. J’ai donc le plaisir de vous annoncer aujourd’hui la mise en service d’une deuxième caisse mobile d’ici la fin de 2017. Elle servira l’Est-du-Québec», a souligné M. Cormier.

Cette caisse mobile proposera à la clientèle un guichet, mais aussi un bureau avec service de conseiller pouvant ouvrir un compte et effectuer des transactions comme dans une caisse physique (REER, prêt hypothécaire, marge de crédit, assurance, etc.). Chez Desjardins, on assure qu’il ne s’agit pas d’un moyen de compenser les fermetures de services, mais plutôt d’un outil visant à maintenir une relation de proximité avec ses membres.

La caisse mobile, construite sur une structure d’autocar Prevost, aura un rayon d’action  de 450 km. Toutefois, son port d’attache n’est pas encore déterminé. Elle pourra se rendre dans des festivals, des congrès, ou même des résidences de personnes âgées.

Il s’agit de la deuxième caisse mobile. En juin 2016, un premier projet pilote a été lancé avec un rayon d’action de 300 km autour de son port d’attache au nord de Montréal. Un succès nous a-t-on dit.

«Le 19 décembre dernier, nous avons été victimes d’un incendie et nous avons dû interrompre le service à nos membres. Dans la journée et dans la soirée, nous avons été en contact avec l’équipe de la caisse mobile. Le 20 décembre au matin, l’autobus s’est rendu à la Caisse afin d’assurer le service à nos membres et dès 10 h nous étions effectifs. Elle est restée chez nous pendant quatre jours», raconte le directeur général de la Caisse Rivière-des-Prairies, André-Paul Turcot.

Sur la photo, on reconnait le président du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, posant devant la première caisse mobile en service depuis juin 2016 et construite sur une structure d'autobus urbain de marque Nova. Il est entouré de Jean-Marc Michaud, président de la Caisse Desjardins des Lacs Témiscouata, et Patrick Roy, directeur général de la Caisse Desjardins du Bic–Saint-Fabien.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Vraiment ridicule!! Et on paie pour ça!! Loll

    Myriam - 2017-03-27 07:15
  • Sarcastiquement, je pensais que la caisse mobile irait porter du change directement au commerçant qui doivent faire plusieurs kilomètres pour s'en procurer depuis la fermeture des centres de services de leur municipalité! Tellement déçu!

    Un membre Desjardins qui n'arrête pas d'être déçu! - 2017-03-26 15:59
  • Pareil à une roulotte à patates frites?
    Quel respect pour ces vieux qui ont permis à Desjardins de payer ses dirigeants à coup de millions!
    Attention aux voleurs lorsque vous serez dans l'arrière-pays.

    Robin Hood - 2017-03-25 13:00