Publicité
20 mars 2016 - 14:59

Budget Leitao : un rendez-vous manqué, selon la FADOQ

Rivière-du-Loup – Après deux ans de coupes massives qui se sont traduites par une diminution de pans entiers de services à la population, c'est sans enthousiasme que la Fédération de l’âge d’or du Québec (FADOQ) accueille le 3e budget du gouvernement provincial.

Présenté comme un exemple de saine gestion des finances publiques, cet exercice ne propose rien pour remettre en ordre des milieux qui ont été complètement déstabilisés et qui peinent à remplir leur mission à l'égard du public, estime la Fédération.

L'inaccessibilité aux soins de santé et à des logements abordables, l'insuffisance des revenus de retraite et la faiblesse du système de maintien à domicile sont à peine effleurés ou carrément ignorés, selon la FADOQ. « Ce budget ne répond pas aux besoins des ainés, qui font et feront encore les frais de l'effort soi-disant collectif dont parle le ministre des Finances », déplore Maurice Dupont, président du Réseau FADOQ.

«L'abolition de la taxe santé et la bonification du crédit pour les travailleurs d'expérience sont de bien maigres consolations comparativement aux couts financiers et humains occasionnés par les coupes dans les services que subissent les ainés, jour après jour», a commenté par voie de communiqué la FADOQ.

Au chapitre financier, par ailleurs, aucune mesure visant à assurer un revenu de retraite décent aux travailleurs et retraités qui dépendent et dépendront de la Régie des rentes du Québec, n'a été proposée.

Le Réseau FADOQ compte à ce jour plus de 450 000 membres et est le plus grand organisme d'aînés au Canada.

 

 

Publicité