Publicité
8 mars 2016 - 06:54

Oléoduc : des prises d’eau municipales menacées au Témiscouata

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Témiscouata-sur-le-Lac - Michel Grégoire est directeur de l’Organisme de bassin versant du fleuve Saint-Jean. Concernant le projet Oléoduc Énergie Est, il tient à informer la population de la MRC de Témiscouata qu’il existe un risque potentiel pour des cours d’eau et des prises d’approvisionnement en eau potable de certaines municipalités.

«S’il était construit, l’Oléoduc Énergie Est traverserait entre autres les rivières Saint-François, Bleue, Cabano, Creuse, Aux Perches et Madawaska. Plusieurs prises d’eau municipales deviendraient à risque de contamination en cas de fuite ou de déversement accidentel», souligne M. Grégoire en lien avec l’analyse du projet de TransCanada par le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE).

«Notre organisme veut informer les gens, ce n’est pas notre rôle de prendre position. En fait, nous exprimons nos préoccupations en tant que protecteur de l’eau», a précisé le directeur. Celui-ci a ajouté qu’il y aura la distribution de 8 500 exemplaires d’une carte traitant des risques associés au transport du pétrole par pipeline et par train sur le territoire des municipalités où il y a des cours d’eau.

COURS D’EAU

Ainsi, l’oléoduc traverserait la rivière Cabano à 17 kilomètres de la prise d’eau potable du quartier du même nom à Témiscouata-sur-le-Lac. Pour la prise d’eau du quartier Notre-Dame-du-Lac, le pipeline traverserait la rivière Creuse à 10 kilomètres de là où elle se jette dans le lac Témiscouata. Le projet menacerait aussi la prise d’eau de Saint-Elzéar et celle de Dégelis qui est directement dans le lac Témiscouata. Concernant la rivière Saint-François, le passage de l’oléoduc pour ce cours d’eau est prévu à 40 kilomètres du lac Pohénégamook.

Quant à la rivière Madawaska, qui coule vers Edmundston, l’oléoduc la franchirait à 25 kilomètres de cette ville du Nouveau-Brunswick et à environ 10 kilomètres de Dégelis. Le pipeline traverserait aussi le bassin de la rivière Iroquois dans la ZEC Owen. Ce bassin alimente en eau potable de première qualité les 15 000 résidents de la ville d’Edmundston.

TRACÉ PROPOSÉ

Dans le projet proposé par TransCanada, l’oléoduc passerait donc sur le territoire des municipalités de Saint-Honoré, Saint-Elzéar, Saint-Louis-du-Ha! Ha!, Témiscouata-sur-le-Lac, Saint-Eusèbe et Dégelis. L’oléoduc serait construit à une distance de 6 kilomètres du lac Témiscouata, son point le plus près, et à environ 10 kilomètres du lac Pohénégamook. Le tracé emprunterait en grande partie la ligne d’Hydro-Québec.

DEUX FAÇONS DE S’EXPRIMER

Vous pouvez exprimer brièvement votre opinion sur le projet Oléoduc Énergie Est - Section québécoise à la commission d’enquête du BAPE, et ce jusqu’au 20 avril 2016 à midi. Vous avez également jusqu’à cette date pour transmettre à la commission d’enquête votre mémoire. Attention, vous devez préalablement transmettre à la commission d’enquête un avis d’intention de déposer un mémoire avant le 31 mars 2016 à midi.

Rendez-vous sur le site : www.bape.gouv.qc.ca. Dans la section «mandats en cours», cliquez sur «Oléoduc Énergie-Est – Section québécoise», vous y trouverez toutes les informations nécessaires pour exprimer votre opinion ou apporter des connaissances utiles à l’évaluation du projet.

 

 

 

 

Publicité