Publicité
Jeudi, 24 juillet 2014
6 mai 2010 - 14:57

Regroupement Cabano et Notre-Dame-du-Lac : le décret est signé

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin
Toutes les réactions 1
Regroupement Cabano et Notre-Dame-du-Lac : le décret est signé
Photo: Mario Pelletier
Le maire suppléant, Jacques Asselin et le maire de Cabano-Notre-Dame-du-Lac, Gilles Garon.
Cabano-Notre-Dame-du-Lac - Tel que publié le mercredi 5 mai dans la Gazette officielle du Québec, le décret autorisant le regroupement des villes de Cabano et de Notre-Dame-du-Lac a été adopté le 21 avril dernier. Sa publication rend donc effective la fusion de ces deux municipalités témiscouatines. En attendant le dévoilement du nom officiel, la nouvelle entité municipale utilisera le nom de Cabano-Notre-Dame-du-Lac.

Le nom officiel fera l’objet d’un referendum lors de l’élection générale visant à élire le nouveau conseil municipal et qui est prévu le dimanche 20 juin. Les citoyens devront choisir entre deux noms, scrupuleusement tenus secrets.

De son côté, le maire de Notre-Dame-du-Lac, Gilles Garon, a annoncé qu’il sera candidat au poste de maire de la nouvelle ville. D’ici l’élection, tel que le stipulé par le décret, les maires Cabano et de Notre-Dame-du-Lac devront agir respectivement à titre de maire et maire suppléant de la nouvelle ville.

Ainsi, jusqu’au dernier jour du mois de cette entrée en vigueur, c’est Jacques asselin qui agira à titre de maire et Gilles Garon qui sera maire suppléant. À partir du mois de juin, comme le mentionne le principe d’alternance du décret, les deux hommes échangeront leur poste et c'est Gilles Garon qui prendra les rênes de la nouvelle ville.

Évalutation

Le décret 350-2010 précise aussi le rôle d’évaluation des cinq premiers exercices financiers de la nouvelle ville.Ainsi sur l’ensemble des immeubles imposables du secteur formé du territoire de l’ancienne Ville de Notre-Dame-du-Lac, sur la base de leur valeur telle qu’elle apparaît au rôle d’évaluation en vigueur le taux de cette taxe spéciale est de : 0,35 $ du 100 $ pour les deux premiers exercices, de 0,30 $ du 100 $ pour le troisième exercice, de 0,25 $ du 100 $ pour le quatrième exercice et finalement de 0,15 $ du 100 $ d’évaluation pour le cinquième exercice.

Opposition
Selon le document, « aucune opposition n’a été transmise au ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire ». Une situation qui n’a pas semblé surprendre les élus en places.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:




infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Bravo à cette nouvelle réjouissante pour le Témiscouata. Au tour maintenant de St-Louis de rejoindre les deux autres afin de donner à cette ville l'importance qu'elle mérite pour le bénéfice de tous. C'est tout le Témiscouata qui en sortira gagnant.

    Le fureteur - 2010-05-06 17:21