Publicité
11 juin 2018 - 18:36

Une adolescente amputée de Pohénégamook participe au séminaire Les Vainqueurs

Cassandra Bérubé-Dumont, une résidente de Pohénégamook, est de retour du séminaire pour enfants amputés Les Vainqueurs de l’Association des Amputés de guerre, qui a eu lieu récemment à Québec. Ce séminaire a permis à une centaine de jeunes amputés et leurs parents, venant de diverses régions de la province, de se réunir et, par la même occasion, de célébrer le 100e anniversaire de l’association.

Cassandra, âgée de 16 ans, est amputée à la jambe droite en raison d’un accident. En tant que Vainqueure, elle peut obtenir de l’aide financière pour l’achat de ses membres artificiels. En prenant part au séminaire, les Vainqueurs et leurs parents peuvent se renseigner sur les plus récentes innovations en matière de membres artificiels, apprendre à composer avec les taquineries et l’intimidation, et obtenir de l’information sur l’éducation d’un enfant amputé.

En 1918, à leur retour de la Première Guerre mondiale, des anciens combattants amputés ont créé l’Association des Amputés de guerre afin de s’entraider et de s’adapter à leur nouvelle réalité de personnes amputées. Adoptant la philosophie «les amputés s’entraident», ils ont accueilli les vétérans amputés de la Seconde Guerre mondiale et ont instauré le Service des plaques porte-clés pour travailler et offrir un service utile à la population. Puis, sachant que leur expérience pouvait aider d’autres personnes, ils ont conçu des programmes pour tous les amputés, y compris les enfants.

Louis Bourassa, directeur du programme Les Vainqueurs, a déclaré : «Bien que l’association offre des programmes novateurs depuis 100 ans, il reste encore beaucoup à faire afin de voir à ce que toutes les personnes amputées bénéficient des membres artificiels dont elles ont besoin pour mener une vie active en toute autonomie. Grâce à l’appui du public envers le Service des plaques porte-clés, il nous est possible d’améliorer la qualité de vie de milliers de personnes amputées.»

Publicité

Commentez cet article