Publicité
29 avril 2018 - 06:30

Les galeries du presbytère Saint-Patrice retrouveront leur beauté d’antan

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 1

Le presbytère Saint-Patrice à Rivière-du-Loup a été bâti au cout de 47 196 $ en 1909. Dans les prochains mois, ses galeries retrouveront leur beauté d’antan puisque la fabrique a accepté une soumission de 162 950 $ pour leur rénovation.

Pour ces travaux relativement importants, les galeries étant de deux étages et disposées sur trois côtés du bâtiment, la fabrique a reçu l’appui du Conseil du patrimoine religieux du Québec avec une aide financière de 82 874 $ de même que de la Ville de Rivière-du-Loup qui a consenti un montant de 21 000 $ dans le cadre de son programme de soutien à la rénovation des édifices patrimoniaux de son territoire. «Il nous manque tout de même un peu plus de 59 000 $ pour combler la différence, c’est pourquoi nous mettons de l’avant une levée de fonds», a expliqué Michel Tremblay, répondant du projet au nom de la fabrique.

Lancée récemment auprès des paroissiens de Rivière-du-Loup, la fabrique se donne jusqu’au mois de juillet prochain pour amasser la somme manquante. Cette campagne de financement prend notamment la forme d’une vente de barreaux et de colonnes. Vous pouvez donc acheter un barreau des rampes pour la somme de 50 $ ou une colonne au montant de 1 000 $. Sachez que les galeries compte 50 colonnes. Des reçus pour fins d’impôt seront émis pour chaque don reçu et une plaque commémorative comportant les noms de tous les donateurs sera affichée au presbytère. Pour plus d’informations, communiquez au 418-862-2805, soit à l’administration de la Paroisse.

BÂTIMENT PATRIMONIAL

Le site patrimonial de la Paroisse-de-Saint-Patrice est un ensemble institutionnel de tradition catholique comprenant une église, un presbytère, un ancien couvent, un monument du Sacré-Cœur, des dépendances et un parc urbain, le tout répertorié dans le patrimoine culturel du Québec. Ce bien est devenu un site patrimonial cité à l’entrée en vigueur de la Loi sur le patrimoine culturel en 2012. La protection s’applique à l’enveloppe extérieure des bâtiments et aux terrains sur lesquels ils s’élèvent.

«On remplace par de l’identique, la seule modification acceptée est un accès pour les personnes à mobilité réduite sur le côté du bâtiment. Cet accès sera camouflé derrière la rampe afin de respecter le plus possible l’architecture des galeries», a expliqué M. Tremblay. C’est d’ailleurs l’architecte Georges Lagacé qui a réalisé les plans des rénovations tandis que l’entreprise Fernand Laplante inc. de Saint-Pascal a vu sa soumission acceptée pour la réalisation des travaux. Ceux-ci vont débuter en mai prochain.

Notons également que l’église Saint-Patrice a été construite en 1855 et l’ancien couvent en 1886. Le site patrimonial de la Paroisse-de-Saint-Patrice est situé dans un secteur ancien de la ville de Rivière-du-Loup. C’est en 1907 que la fabrique de la paroisse de Saint-Patrice décide de faire construire un nouveau presbytère pour remplacer l’édifice précédent érigé plus de 40 ans plus tôt. David Ouellet conçoit les plans de cet édifice. Le curé Philéas Roy, nommé dans la paroisse au printemps 1908, fait modifier les plans. Un étage est ajouté et la pierre est choisie comme revêtement plutôt que la brique prévue initialement. Les travaux sont réalisés en 1909 et l’édifice est livré le 1er janvier 1910.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)

  • Contactez les anciens paroissiens de St -Patrice qui sont maintenant aux quatre coins du monde . Si chacun d'eux donne 1 $ ....


    Camille Malenfant - 2018-04-29 17:42