Publicité
4 avril 2018 - 08:31

Bonification de 100 M$ pour le soutien aux investissements des entreprises agricoles

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Un somme supplémentaire de 100 M$ a été ajoutée au Plan de soutien aux investissements en matière de bien-être animal et d’efficacité énergétique pour les entrepreneurs agricoles du Québec. Le montant total passe donc de 95 M$, annoncés l’an dernier à 195 M$ pour ce fonds mis en place sur six ans.

L’annonce a été réalisée le 3 avril à la ferme Épiphanoise de Saint-Épiphane, une ferme ovine en production depuis 2003. L’entreprise possède 950 brebis et 450 acres en culture. Depuis le début de ce programme, au Bas-Saint-Laurent, 60 % des demandes ont été déposées pour le secteur laitier, 12 % des demandes proviennent du domaine acéricole et 9 % du secteur ovin. Les élevages porcins, des animaux de boucherie et des productions végétales se sont aussi prévalus de ces sommes partout au Québec. Les producteurs qui souhaitent s’inscrire et envoyer leur demande doivent le faire avant le 1er mai prochain.

«On a pas idée de tout ce que le secteur de l’agriculture rapporte. On pense entre autres aux commerçants de machinerie agricole, aux services agro-mécaniques, aux meuneries, c’est une part importante de notre économie dans la région», ajoute le ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Jean D’Amour.

Il compte notamment sur ces investissements pour améliorer les espaces pour les agriculteurs et ainsi permettre d’augmenter la productivité de ces entreprises. «On veut produire mieux et davantage pour favoriser l’exportation», précise M. D’Amour.

Selon ce dernier, le succès du programme a fait en sorte que l’enveloppe a été doublée. Tous les secteurs de production auront accès à l’un ou l’autre des programmes offerts. «Il y a un retour sur l’investissement dans un horizon de 4 à 6 ans pour le gouvernement en agriculture. Ce n’est pas une dépense, c’est un investissement et on occupe notre territoire», conclut Jean D’Amour.

À ce jour, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec a reçu plus de 3 200 demandes. Le ministre n’exclut pas une autre bonification de ce plan de soutien pour le domaine agricole, selon la demande. Le Plan de soutien aux investissements en agriculture visant le bien-être animal et l’efficacité énergétique prévoit donc 195 M$ de 2017 à 2023.

L’aide consentie peut prendre trois formes, soit la bonification de l’aide aux services-conseils, l’appui aux investissements et le soutien au financement des investissements.

Publicité

Commentez cet article