Publicité
27 février 2018 - 14:45 | Mis à jour : 15:16

Québec sollicité pour l’amélioration d’infrastructures sportives à l’ESRDL

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 2

Certaines infrastructures sportives utilisées par l’École secondaire de Rivière-du-Loup (ÉSRDL) pourraient bien subir une cure de rajeunissement au cours des prochains mois. C’est du moins le souhait de la Commission scolaire Kamouraska-Rivière-du-Loup qui a fait une demande d’aide financière au gouvernement provincial. 

Selon différentes résolutions adoptées par le Conseil des commissaires de la Commission scolaire, le 13 février, trois projets sont envisagés pour un budget total d’un peu plus de 1 428 000 $. On sollicite le Programme de soutien aux installations sportives et récréatives – phase IV. 

Dans un premier temps, la Commission scolaire souhaite rénover les gymnases et la palestre, cet espace dédié à la gymnastique. Il est notamment question des revêtements de plancher, des ancrages au sol et de la construction d’une mezzanine. À lui seul, ce projet d’envergure s’élève à environ 980 000 $.  

«Les besoins sont là», explique le directeur général de la Commission scolaire Kamouraska-Rivière-du-Loup, Yvan Tardif. «Les installations seront également mises à profit lors de la tenue des Jeux du Québec en 2021.»

Par ailleurs, la construction d’un mur pour la pratique du tennis (131 000 $) et l’installation d’un système d’éclairage sur le terrain piste et pelouse (318 000$) sont également dans les cartons. Ceux-ci sont demandés depuis plusieurs années par différents clubs sportifs locaux, ainsi que par le programme de football de l’établissement scolaire. 

Rappelons que ces deux projets avaient été financés par le Programme d’infrastructure communautaire de Canada 150 (PIC 150) en 2016. Malheureusement, ils n’ont jamais pu se concrétiser avant l’échéance de la subvention octroyée. L’attention de la Commission scolaire et les fonds alors disponibles avaient été utilisés afin de réaliser la réfection de la piste d’athlétisme qui en avait grandement besoin. 

«Nous revenons donc à la charge aujourd’hui en collaboration avec avec la Corporation de gestion des terrains sportifs. C’est une enveloppe budgétaire d’environ 100 M$ qui sera disponible à l’échelle provinciale. Nous ne nous faisons donc pas d’illusion, mais nous restons positifs», a complété M. Tardif. 

La Commission Kamouraska-Rivière-du-Loup compte recevoir une réponse à sa demande avant le mois de juin. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • m,tardif pensez a st modeste aussi notre probleme est aussi pressant que le votre

    maudit qu;onest bon - 2018-02-27 19:33
  • félicitations pour toutes rénovations pour nos jeunes. Bravo pour toutes initiatives

    Nicole - 2018-02-27 19:28