Publicité
13 février 2018 - 14:30 | Mis à jour : 15:10

5,5 M$ pour l'aménagement terrestre du Carrefour maritime

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 2

La Ville de Rivière-du-Loup a profité de la séance du conseil municipal de lundi soir pour réaliser un état des lieux concernant le Carrefour maritime. Selon un document présenté aux citoyens, le projet sera scindé en plusieurs étapes afin d’assurer sa réalisation. La phase 1, qu’on aimerait débuter au plus tard au printemps 2019, comprend l’aménagement terrestre. 

L’administration municipale est ainsi cohérente dans son désir de munir Rivière-du-Loup d’une porte d’entrée accueillante et sécuritaire du côté du fleuve le plus rapidement possible. Le volet terrestre, dont le budget total est 5,5 M$, comprend notamment la construction d’installations pour les croisiéristes, l’empierrement et la stabilisation des berges, la réalisation d’un parc d’amusement, d’un stationnement et des aménagements paysagers. À cette étape, la Ville utiliserait un montant de 2,75 M$ des subventions.

«On avance. On a décidé qu’on prenait le taureau par les cornes. Le projet terrestre est très acceptable pour les subventions, c’est ce qu’on voulait. Il va rester le bâtiment (…) C’est sûr qu’on ne dépassera pas le montant [4,6 M$] qu’on a promis aux citoyens», a commenté la mairesse de Rivière-du-Loup Sylvie Vignet.

Rappelons que la Ville travaille ardemment, grâce à un comité restreint, à trouver des solutions pour le financement du bâtiment d’accueil. C'est que certaines dépenses le concernant ne sont pas admissibles aux subventions gouvernementales. La Ville souhaite un budget entre 5 et 7 millions de dollars pour cette phase. 

Questionné à ce sujet lors d'une conférence de presse à l'École secondaire de Rivière-du-Loup, le député et ministre Jean D'Amour a applaudi la décision de la Ville. «C’est une bonne nouvelle. J’ose dire : enfin! Il y a un beau leadership du côté de la Ville que je salue. On a décidé de commencer par l’aménagement terrestre? Parfait! L’argent est sur la table... Je suis très content qu’on aille de l’avant.»

Prochaines étapes : 

  • Signature des ententes avec STQ et MTQ pour l'utilisation du site (hiver 2018);
  • Préparation des devis et réalisation des appels d'offres pour les professionnels pour la réalisation des plans et devis définitifs (hiver 2018);
  • Adoption d'un règlement d'emprunt pour la réalisation des plans et devis définitifs (hiver 2018);
  • Réalisation des plans et devis (hiver 2018);
  • Préparation du terrain (automne 2018); 
  • Appels d'offres pour la réalisation des travaux (hiver 2019);
  • Adoption d'un règlement d'emprunt pour la réalisation des travaux (hiver 2019);
  • Attribution du contrat (hiver 2019); 
  • Réalisation des travaux (au plus tard, printemps 2019);  

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Vous désirez faire l aménagement terrain en premier mais quand vous allez construire l édifice l aménagement du terrain vas etre gâché ça va encore augmenter les coûts

    Super mamie - 2018-02-14 15:48
  • Bizarre de décision, d'ordinaire, on construit sa maison, puis on aménage son terrain. Faire l'inverse c'est mettre la charrue devant les bœufs: on se fait un beau terrain puis on y pilote dessus pour construire la bâtisse...Étrange comme procédé!

    gil - 2018-02-14 12:50