Publicité
10 février 2018 - 07:31

Une 3e demande de financement pour agrandir la bibliothèque Françoise-Bédard

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Le projet d’agrandissement de l’espace de la bibliothèque Françoise-Bédard est dans les cartons depuis 2009. Les responsables sont loin de baisser les bras et présentent en 2018 une troisième demande d’aide financière révisée à 6,3 M$.

En 2015, un projet évalué à près de 4,2 M$ avait été présenté au ministère de la Culture et des Communications, mais il n’avait pas connu de suite. «C’est une 3e demande et nous sommes dans les tous derniers miles. Nous espérons avoir une réponse positive cette fois d’ici les prochains mois», explique Sylvie Michaud, responsable de la bibliothèque Françoise-Bédard de Rivière-du-Loup.

L’augmentation de la fréquentation de la bibliothèque, qui a connu une année record en 2017, et l’arrivée de Rivière-du-Loup parmi les villes de plus de 20 000 citoyens motivent plus que jamais la réalisation de ce projet d’envergure. La bibliothèque avait été conçue pour répondre aux besoins d’une population de 14 000 habitants. Il a toutefois cheminé en trois ans. Le ministère de la Culture est toujours sollicité et le gouvernement fédéral pourrait également s’impliquer financièrement par l’entremise du volet Fonds des petites collectivités. «Certains projets prennent plus de temps à se réaliser, mais c’est une bonne chose puisque ça nous permet de recevoir plus d’aide financière», souligne Mme Michaud.

Les plans ont été retravaillés et les besoins de la bibliothèque ont été davantage précisés pour répondre aux exigences du gouvernement fédéral. La planification des espaces, l’achat du mobilier et l’augmentation des contingences pour les imprévus lors des travaux sont autant de critères qui ont fait augmenter le cout du projet au fil des années.

MANQUE D’ESPACE

Les rénovations comprendraient aussi la climatisation du bâtiment abritant à la fois la bibliothèque et la Maison de la culture, sur la rue du Rocher. Ces travaux sont prévus afin d’assurer des espaces confortables pour les usagers qui sont de plus en plus nombreux entre ses murs, et bénéficierait tout autant à Rivière-du-Loup en spectacles lors des prestations estivales.

«Les bureaux du service des loisirs de la Ville de Rivière-du-Loup qui occupent le 2e étage vont devenir un espace supplémentaire pour la bibliothèque. Nous allons récupérer tout ce que l’on peut», explique la responsable de la bibliothèque. Une annexe serait également construite afin de faire passer sa superficie de 970 mètres carrés à 1420 mètres carrés.

«Nous sommes aux prises avec des problèmes d’espace dans la section des jeunes. Les étagères font six pieds de hauteur et un enfant de 8 ans ne peut pas avoir accès à la tablette du haut. Les animations pour les adultes et pour les enfants sont effectuées au même endroit, ce qui nous force à tout reconfigurer chaque fois. Quand nous sommes plus qu’une soixantaine de personnes lors des activités, on se pile sur les pieds», image Sylvie Michaud. Un espace de réunion permettrait par exemple de tenir des rencontres de clubs de lecture tout en permettant une cohabitation sans confrontation avec les activités d’animation pour les enfants.

Mme Michaud estime qu’après 36 ans, la bibliothèque Françoise-Bédard de Rivière-du-Loup mérite une mise à niveau. Selon la Ville de Rivière-du-Loup, le dossier est actuellement en processus d’analyse pour l’octroi du financement.

ANNÉE RECORD

La bibliothèque a connu une année record en 2017, tant pour la fréquentation, la participation aux activités que pour son utilisation. Au total, 125 820 document ont été prêtés aux abonnés, une augmentation de 18% par rapport aux années précédentes. Plus de 71 100 entrées ont été enregistrées cette année, une hausse de la fréquentation de 9,5% par rapport à 2016. De plus, les activités offertes à la bibliothèque ont attiré 6 039 participants de tous les âges, soit 1 119 de plus que l’an dernier. 

Publicité

Commentez cet article