Publicité
7 février 2018 - 08:46

Consultations prébudgétaires

La FQM demande des investissements dans les régions du Québec

Le 6 février, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) a présenté ses 21 recommandations au ministre des Finances, Carlos Leitão, dans le cadre des consultations prébudgétaires afin de faire des régions du Québec des moteurs de développement économique.

«Il faut investir dans nos régions et dans nos municipalités si nous voulons assurer l'occupation et la vitalité de l'ensemble des territoires du Québec. Pour ce faire, il faut que les MRC deviennent des partenaires de premier plan lorsqu'il est question de développement économique et de développement durable», a commenté le président de la FQM, Jacques Demers.

Depuis 2015, les MRC ont été reconnues par le gouvernement comme les principaux acteurs du développement local et régional. Selon la FQM, elles doivent être au centre des actions du gouvernement quand il s'agit de mettre en œuvre les stratégies et les programmes visant l'immigration, l'entrepreneuriat et la main-d'œuvre. Les responsabilités en aménagement du territoire incombent également aux MRC.

«C'est bien que le gouvernement soutienne des pôles régionaux d'innovation, mais il faut impliquer les MRC et les centres locaux de développement (CLD) si l'on veut que cette innovation se propage sur l'ensemble du territoire. C'est la même chose pour l'entrepreneuriat régional. C'est, entre autres, pourquoi nous demandons que le programme du Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR) devienne un véritable fonds pour que les régions puissent bénéficier de la flexibilité nécessaire pour développer leur plein potentiel», a ajouté M. Demers.

Le sous-financement criant des programmes d'aide à la voirie locale, qui s'établit à 70,6 millions $, retient encore l'attention de la FQM cette année. Sans un réinvestissement, les municipalités auront toutes les misères à maintenir un réseau routier sécuritaire et de qualité, estime-t-elle.

«Le premier ministre s'est engagé à régler le dossier lors de notre Congrès annuel en septembre. Le ministre des Transports a mandaté deux députés pour faire la tournée des régions du Québec. Il faut maintenant que le gouvernement agisse. S'il reporte encore les investissements dans la voirie locale, il ne fera qu'aggraver la situation. C'est comme un nid-de-poule, plus on attend et plus le problème s'aggrave», a ajouté Jacques Demers.

La FQM entend bien relancer le gouvernement sur la déclaration commune «S'engager pour développer les économies de la forêt» qu'elle a adoptée lors de son Forum des communautés forestières afin de soutenir et développer ce secteur important de la société québécoise.

« L'utilisation du Fonds vert pour soutenir les travaux sylvicoles, des incitatifs fiscaux pour l'utilisation du bois dans les bâtiments et le soutien à des programmes de biomasse forestière sont des gestes qui sont à sa portée et qui donneraient l'élan nécessaire au développement de nos communautés forestières », a conclu le président de la FQM.

Publicité

Commentez cet article