Publicité
2 février 2018 - 10:45 | Mis à jour : 11:29

Hommage à un inoubliable bâtisseur, l'abbé Ronald Landry

Toutes les réactions 5

La Ville de Rivière-du-Loup tient à rendre hommage à l’abbé Ronald Landry, décédé hier à l’âge de 87 ans. Curé de la paroisse Saint-Ludger, l’abbé Landry aura marqué sa communauté tout entière en se révélant un véritable bâtisseur, sensible aux besoins des autres et inspiré par la contribution au bienêtre de son milieu, à son développement et son épanouissement.

Le Foyer-Patro, la Cité des Jeunes ou le Camp Richelieu Vive la Joie de Saint-Modeste, l’abbé Landry était un indéniable homme d’action très engagé dans sa communauté, autant dans la vie communautaire et sociale que sportive, lui qui était présent en 1971 lors des premiers Jeux du Québec qui se sont déroulés à Rivière-du-Loup. Il a été intronisé au Panthéon des sports de Rivière-du-Loup en 2008 et fut le tout premier récipiendaire du Mérite municipal Yves-Godbout, en 1985, pour son implication civique et communautaire. Il s’est aussi largement démarqué sur le plan national pour son engagement pour la jeunesse et le sport.

«C’est un inoubliable bâtisseur auquel nous rendons hommage, souligne la mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet. C’est une perte inestimable, mais en même temps, il a tant laissé derrière lui qu’il ne nous quittera vraiment jamais.»

Afin de lui rendre un dernier hommage, la tour de l'horloge de l’hôtel de ville est en berne depuis ce jeudi et demeurera éteinte jusqu'au jour des funérailles.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Ce qu'on appelle aujourd'hui le Stade de la Cité des jeunes ne devrait-il pas, dans l'avenir, s'appeler le Stade Ronald Landry?

    Richard - 2018-02-02 19:11
  • Salut Romain.
    Je souhaite que ton commentaire soit lu et surtout entendu par les personnes qui ont le pouvoir de le réaliser.

    René Lapointe - 2018-02-02 18:18
  • C'est avec émotion que j'ai appris le décès de l'abbé Ronald Landry. Le Curé Landry, comme les gens de ma génération se plaisaient à l'appeler, aura marqué tant les jeunes que les moins jeunes de Rivière-Du-Loup. Le Père de l'une des premières Cités des Jeunes du Québec et l'instigateur des premiers jeux du Québec devrait recevoir tous les honneurs dus à ses nombreuses implications et réalisations. Entre-autres réalisations, il serait tout à fait à propos que son nom soit reconnu comme l'un des bâtisseurs du C.E.G.E.P. de Rivière-du-Loup. Avant même que la réforme de l'éducation ne devienne une réalité, il avait été un visionnaire en créant le Foyer Patro et en mettant en place une infra-structure de loisirs ainsi qu'une résidence pour inciter les étudiants de l'extérieur de la région à venir compléter leurs études secondaires à Rivière-Du-Loup. Ce faisant, Le Père Landry avait positionné la ville et notre région comme milieu éducatif de valeur égale à tout autre milieu au Québec.
    Malgré une absence prolongée de la région pour des raisons professionnelles et étant de retour, je suppose que les autorités municipales et institutionnelles verront à ce que la mémoire de Ronald Landry soit honorée à la hauteur de son apport à sa communauté d'adoption.
    Ça existe ailleurs au Québec le nom d'un personnage important, imposant, et signifiant pour le milieu désignant un Cegep:
    Exemples: André-Laurendeau
    Gérald-Godin
    John Abbott
    André-Grasset
    Lionel-Groulx

    Et Pourquoi pas: RONALD-LANDRY Pour Rivière-Du-Loup


    Romain Ouellet - 2018-02-02 16:02
  • un homme plus grand que nature et ca dans tout les sens du terme

    loppp - 2018-02-02 15:58
  • j'aimerais savoir quand et ou`son service ....

    jean-marie laforge - 2018-02-02 11:45