Publicité
3 février 2018 - 14:33

Une formation gagnante : la technologie des procédés et de la qualité des aliments

L’Institut de technologie agroalimentaire (ITA), campus de La Pocatière amorce une campagne de promotion pour mieux faire connaitre le programme de technologie des procédés et de la qualité des aliments (TPQA).

Au campus de La Pocatière, l’ITA offre ce programme d’études collégiales depuis 2002. Grâce à l’expertise de son équipe d’enseignants et à son partenariat avec le Centre de développement bioalimentaire du Québec, le campus de La Pocatière bénéficie des conditions idéales pour bien préparer les futurs technologues au marché de l’alimentaire.

L’établissement collégial possède des installations incomparables pour la formation : usine de transformation de produits laitiers, carnés, végétaux et boulangers, cuisine expérimentale et laboratoires d’analyse alimentaire et d’évaluation sensorielle. Ce qui fait que les diplômés de l’Institut sont fortement convoités par les employeurs de l’industrie alimentaire qui connaissent la qualité du programme et des installations. De plus, une entente entre l’ITA et l’Université Laval permet aux étudiants diplômés de l’ITA, selon certaines conditions, d’obtenir un baccalauréat en sciences et technologies des aliments en trois ans, soit une année de moins en passant par l’Institut.

Les technologues se consacrent au contrôle de la qualité, à l’optimisation des procédés ou à la recherche-développement. Ils veillent au respect des normes de qualité des aliments en participant aux inspections, aux analyses physico-chimiques ou microbiologiques et à l’amélioration des procédés de fabrication. Ces technologues peuvent également devenir inspecteurs au service du gouvernement.

La période d’inscription pour l’admission au programme TPQA se poursuit jusqu’au 1er mars prochain. Ceux qui désirent s’inscrire à ce programme, au campus de La Pocatière, doivent se rendre au www.sracq.qc.ca. Les personnes intéressées par la formation peuvent également assister à des cours afin de confirmer leur choix grâce à la formule «Étudiant d’un jour».

Publicité

Commentez cet article