Publicité
18 janvier 2018 - 14:04

La coalition régionale sur l’assurance-emploi obtient l’appui du ministre Duclos

Toutes les réactions 1

Les membres de la Coalition du Bas-Saint-Laurent sont somme toute satisfaits de la rencontre qui s’est tenue hier à Québec avec le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos.

Celui-ci a été à l’écoute des revendications de la coalition dont fait partie Action Chômage Kamouraska inc., le Conseil central du Bas-Saint-Laurent (CSN) (CCBSL), la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) et le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ). Monsieur Duclos a démontré une sensibilité aux problématiques des travailleurs saisonniers.

Le ministre a mentionné qu’il tenterait d’aider les travailleuses et les travailleurs affectés par le trou noir de l’assurance emploi. Par contre, il n’a pris aucun engagement ferme pour éviter que des travailleurs tombent dans le trou noir à la fin février. Lors de la dernière campagne électorale, le premier ministre Justin Trudeau avait pourtant fait la promesse de régler cette problématique. Une déclaration qui devrait aider le ministre à obtenir un appui de son gouvernement estime la Coalition du Bas-Saint-Laurent.

Rappelons que la Coalition réclame une mesure d’urgence pour cette année d’où l’ajout de dix (10) semaines supplémentaires de prestations pour combattre la précarité économique qu’engendre cette injustice pour tous les travailleuses et les travailleurs détenant un emploi saisonnier. La Coalition réitère sa demande faite au ministre Duclos pour la mise en place d’un ajout de 10 semaines supplémentaires de prestation, et ce, rétroactivement au 1er octobre 2017. Rappelons que le taux de chômage actuellement en vigueur au Bas-Saint-Laurent, pour la période du 7 janvier au 10 février 2018, est de 6,4 %, ce qui oblige les prestataires à avoir travaillé 665 heures pour avoir droit à 15 semaines de prestations.

Plusieurs régions sont touchées par ces mesures imposées par cette réforme, en ce sens, le 12 janvier dernier la coalition de la Côte-Nord a occupé les bureaux du ministre Duclos pour faire entendre leurs revendications.

La Coalition du Bas-St-Laurent entend continuer à mettre de la pression sur le gouvernement Trudeau pour qu’il agisse rapidement auprès des travailleuses et des travailleurs de l’industrie saisonnière touchés par cette réforme de l’assurance-emploi.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • pour ma part, je trouve douteux ce 6,4% lorsque je ne peux même pas me stationner au bureau de d, a-e. à Rimouski, et ce, tout le long du mois de décembre, et que les pauvres employés de ce bureau sont débordés. Je me demande sérieusement à quel niveau ce fait l'échantillonnage des sans-emplois.

    lolo - 2018-01-22 18:52