Publicité
11 janvier 2018 - 09:30 | Mis à jour : 09:41

Le parc éolien Nicolas-Riou officiellement mis en service

Toutes les réactions 3

Après plusieurs années de travail, le parc éolien Nicolas-Riou est aujourd’hui en service, ont annoncé avec beaucoup d’enthousiasme les différents partenaires du projet. Il compte 65 éoliennes de 3,45 MW chacune et totalise 224,25 MW de puissance installée. 

Situé sur les terres publiques et privées du TNO Boisbouscache et des municipalités de Sainte-Françoise, Saint-Mathieu-de-Rioux, Saint-Médard (MRC des Basques) et Saint-Eugène-de-Ladrière (MRC de Rimouski-Neigette), ce projet représente un investissement de près de 500 millions de dollars canadiens. Les travaux de construction ont débuté en juin 2016 et ont fait appel à plus de 400 travailleurs au moment le plus fort des travaux.

En plus des bénéfices distribués aux actionnaires publics, des contributions additionnelles annuelles de plus de 1,1 million de dollars canadiens seront versées dans les régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, notamment aux MRC des Basques et Rimouski-Neigette, tout au long du contrat de 25 ans avec Hydro-Québec Distribution. 

Rappelons que le parc éolien Nicolas-Riou est détenu à 50 % par EDF EN Canada, à 33 % par la Régie intermunicipale de l’énergie du Bas-Saint-Laurent (RIEBSL) et à 17 % par la Régie intermunicipale de l’énergie Gaspésie Îles-de-la-Madeleine (RIEGÎM).

«Fierté, voilà le mot qui résume bien les neuf dernières années d’engagement afin de réaliser le plus grand parc éolien communautaire à partenariat égalitaire au Canada. Il s’agit d’une très belle réalisation publique privée résultant de la mise en commun des compétences des deux partenaires. Bravo aux équipes de développement et de construction d’EDF EN Canada! Nous nous réjouissons de poursuivre cette collaboration et de partager avec eux de nombreuses années de succès», a souligné Michel Lagacé, président de la RIEBSL, par communiqué. 

«Le projet de parc éolien Nicolas-Riou a mobilisé la totalité des municipalités régionales de comté (MRC) du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, ainsi que la Première Nation Malécite de Viger, qui ont investi avec leurs municipalités respectives et EDF EN Canada pour la mise de fonds. Ce consensus sociopolitique exceptionnel se double d’une volonté de stimuler le développement économique régional par une mise en valeur de la ressource éolienne locale», a affirmé Cory Basil, vice-président, Développement de projets pour EDF EN Canada. «Nous sommes très enthousiastes du partenariat créé entre EDF EN, la RIEBSL et la RIEGÎM. Ce magnifique projet est le résultat d’un travail d’équipe qui jumelle l’expérience et le savoir-faire d’EDF EN Canada avec la compréhension des besoins locaux apportée par nos partenaires publics».

Le 22 décembre 2017, un financement à terme sans recours de 340 millions $ a été mis en place et entièrement souscrit par Banque Nationale Marchés financiers, à titre de co-chef de file et d’unique teneur de livres, et par Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie, à titre de co-chef de file. 

Nicolas-Riou est l’un des huit projets éoliens attribués à EDF EN Canada dans le cadre des appels d’offres d’Hydro-Québec Distribution de 2008, 2010 et 2013. Il représente aussi le cinquième projet détenu en partenariat avec une ou des MRC.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • mon cher monsieur Denis premierement , je travaille et nattend aucun cheque a part celui de mon employeur, et vous etes vous renseigner sur ce soit disant projet ou bien vous faites comme le 3/4 du peuple quebecois cest a dire l'autruche qui parle sans se rensiegner et qui croit tout sans poser de question ! pourquoi les quebecois devraient se soulever ou dire sa facon de penser tout haut, on aime mieux faire les moutons et croire nos chers decideurs publique qui s'engraisse sur notre dos et on se fait croire que tout va bien ! vivre dans le deni est a la mode chez le quebecois d'auhourdhui !

    les eoliennes creer de l'emploi? saviez vous que le 3/4 des emplois qui ont ete "creer" etais pour des gens de l'exterieur , hey oui pendant que des centaines de camions passait , par jours sur ce chantier, et bien nos propre cammionneur de la region des basques etaient en chomage meme si se deroulais un chantier aux proportions astronomique chez eux!!!! sa ne vous a probablement pas fachez car sa vous ne touche pas donc si votre quotidien n'est pas affecter vous n'en faite pas un plat ......

    saviez vous que la dure de vie moyenne dune eolienne est de 20-25 ans et que le pret accorder aux basques pour ce projet est sur 25 ans

    un projet qui rapporte aux basques mais la gaspesie, riviere-du-loup , les malecites sont tous acctionnaires dans ce projet et devront donc se separees les retomber!!

    les emploies permanent suite a cette demolition forestiere sera du nombre de 5-6 on ne rit plus !!

    on a des surplus denergie on en a donc pas besoin selon meme des ex dirigents d'hydro qui ne sont pas pour les eoliennes!

    on ne parle jamais des depassement de couts du chantier qui risque de ne jamais sportir au grand publique mais qui pourait etre pres du double de montant dit a la radio

    on ne parle pas des nombreux etangs,zone acericulture qui ont ete detruites pour faire place a ces mastodontes tournants, des biologistes qui ont ete payer durant 3 ans precedants le chantier a faires des recommandation faunique qui nont pas ete respecter dans plusieurs cas
    on ne parles pas des travailleurs (de l'exterieurs) qui sont assis pendant des heurs dans leurs vehicules payer a temps double le week end a regarder les autres travailler, du braconnage ocasionner par ces chemins qui entre de partout dans les habitats secret de la faune,

    cest eoliennes ne peuvent pas survenir a nos besoin en cas de panne puisque quelles sont brancher directement aux lignes haute tenssion sans etre une source indepedante ! je pourais vous en dire jusqua demain matin mais comme cela ne vous interresse meme pas je ne vois pas la peine de continuer ah et pour les gens qui aime la nature(la vrai celle sans autoroutes) et bien il ny a rien de rejouissant a voir nos forets tomber sous les griffes des prommotteurs qui viennent nous acheter avec leurs eolienne mais apres cela nos terre ne nous appartiennent plus mais leur appartiennent a eux !
    si vous navaez pas vu les impacts du dynamiyage sur la faune et la flore , et bien vous irez faire un tour pour consatater les degats par vous meme rappeler vous en mon cher monsieur denis et dites moi , pour vous personellement ce que les eoliennes vous ont apporter ??

    lhomme des bois - 2018-01-15 20:49
  • @l’homme des bois
    Bien sûr si on était resté au temps de l’homme des cavernes tu ne mangerais pas a ta faim, tu ne recevrais pas ton chèque de bien être social ou ta pension Il faut devl’argent pour vivre et c’est comme ça que le système fonctionne.
    Souillé nos terres... tu as fait quoi de ta vie et dans ta vie pour le développement économique ? A part chialer as tu des propositions intéressantes a fournir? M Lagacé défend sa région et il veut la développer. Peux tu en faire autant ????

    Denis - 2018-01-15 10:10
  • Merci beaucoup monsieur Lagace d'avoir souiller , a jamais , nos belle montagnes vierge, d'avoir detruit pour de bon le paysage de notre plus belle richesse! Nos enfants pouront eux aussi constater les degats dans plusieurs decenie, de ce triste spectacle permettant a des gens d'affaires exterieurs de venir faire de l'argent dans nos belles terres ! aah oui cest vrai nous allons avoir des belles retomber et creer de l'emploi ........continuer de mettres ces monstres tournant au quatre coins du bas du fleuve , achever de detruire nos belles forets et dans 25 ans vos belles eolienen seront a bout de souffle mais le territoire lui y avez vous pensez?

    l'homme des bois - 2018-01-12 17:08