Publicité
11 décembre 2017 - 13:37

Fusion entre Québec solidaire et Option nationale : les réactions dans la région

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 3

Les partis politiques Québec solidaire (QS) et Option nationale ont uni leurs forces le 10 décembre dernier lors d’un vote qui a confirmé la fusion des deux entités à Québec. La nouvelle est bien accueillie par l’Association de Québec solidaire Rivière-du-Loup – Témiscouata, qui compte 86 membres.

Les membres d’Option nationale ont voté à 90,7 % en faveur de la fusion avec QS, soit 190 votes pour et 19 contre. Anacha Rousseau, qui faisait partie d’Option nationale avant la fusion, est demeurée indécise jusqu’à la toute dernière minute.

Elle estime que le pouls de la salle tout juste avant le vote était positif. «Tout le monde était plutôt enthousiaste. C’était très émotif pour plusieurs, Sol Zanetti a eu de la difficulté à prononcer son discours. Pour plusieurs d’entre nous, Option nationale a été au cœur de nos premières expériences en politique», ajoute-t-elle. Toutefois, il s’agissait, selon Mme Rousseau, de la meilleure décision à prendre pour la suite.

«Avec environ 1% du vote, on ne pouvait pas vivre longtemps comme cela. Nous allons continuer de promouvoir l’indépendance du Québec à travers un autre parti. Je reste sur mes gardes pour voir la suite, mais je laisse la chance au coureur», complète-t-elle. Anacha Rousseau s’est montrée fière du travail accompli, de la mise de l’indépendance à l’avant-plan au sein d’un parti politique et de la publication du collectif «Le Livre qui fait dire oui» sur l’autonomie et les mouvements indépendantistes.

L’entente prévoit qu’Option nationale deviendra un collectif politique détenant deux sièges au Conseil de coordination nationale que le parti unifié mettra de l’avant une stratégie claire d’accès à l’indépendance.

Le vote de fusion est vu positivement par l’Association de Québec solidaire de la région. «C’est certain que nous sommes intéressés à collaborer avec des gens qui souhaitent faire un pas en avant en politique. Nos idées se rejoignent en plusieurs points, notamment en ce qui concerne l’indépendance et la mise en place d’une nouvelle constitution (…) Nous allons travailler ensemble pour que les choses changent. On a envie que ça bouge et on propose une direction afin d’amorcer une transformation gouvernementale en profondeur», estime Goulimine Cadôret, porte-parole de l’Association de Québec solidaire Rivière-du-Loup – Témiscouata. Cette dernière estime que ce regroupement permettra à QS de mener une campagne politique plus forte en vue des élections provinciales de 2018.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Très bon article. Nous entendons la voix des jeunes. Avec eux, je suis confiant pour l'avenir des choses soit l'indépendance et un Québec plus vert et plus égalitaire.

    Simon Ruelland - 2017-12-12 22:32
  • Baisse des impôts, des taxes, scolarié gratuite, augmentation du BS, des subventions, pas d'exploitation pétrolière...
    Mais...qui va payer??

    mitch - 2017-12-11 20:34
  • Gabriel Nadeau, Dubois, êtes-vous certain que c'est un indépendantiste ou une marionnette du parti libéral, afin de mêler les cartes et permettre au parti libéral de continuer avec le pouvoir en 2018. Ça sent le diable!

    Luc - 2017-12-11 16:59