Publicité
16 octobre 2017 - 15:46

Yvon Ouellet choisit une retraite paisible

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

«Mon épouse et moi, nous sommes rendus là, nous avons le gout de penser à nous», c’est en ces mots qu’Yvon Ouellet a expliqué ses décisions de fermer le vignoble Le Domaine du Lac et de quitter le poste de maire de Saint-Mathieu-de-Rioux.

«J’ai eu quelques problèmes de santé, on remet alors les valeurs à la bonne place. De plus je n’ai pas de relève, nous étions un peu captif», a ajouté l’homme de 65 ans.

M. Ouellet a investi plus d’un million de dollars dans son vignoble. «Nous n’avons pas de dette, pour l’instant on le garde», a-t-il soutenu. Le propriétaire du vignoble a toutefois choisi d’arracher 6 000 plants de vigne dont plusieurs étaient malades. «Il aurait fallu effectuer des traitements sur le bord d’un plan d’eau», a précisé Yvon Ouellet pour expliquer cette décision. «Nous avons gardé près de 3 000 plants pour nos besoins personnels et d’amis», a noté le propriétaire.

MAIRE

«J’ai fait un mandat et demi au poste de maire, j’ai pris la relève du maire démissionnaire à l’époque», a mentionné Yvon Ouellet qui laissera officiellement sa place le 5 novembre prochain à la suite des élections municipales. «J’ai averti très tôt que je quittait, je pars l’esprit tranquille», a-t-il souligné.

M. Ouellet a mentionné que pendant ses années à la mairie, Saint-Mathieu-de-Rioux a précédé à l’assainissement des finances de la Municipalité. «Nous avons refait la législation pour la protection de plans d’eau et procédé à l’achat d’un camion de pompiers», a noté le maire.

De plus, Yvon Ouellet a souligné que des projets sont en voie de réalisation. La Municipalité a reçu la confirmation d’une subvention de près de 800 000 $ pour le projet du centre communautaire. La réfection du rang 5 sera faite avec de l’aide financière à la hauteur de 50 % du cout et la route du lac sud grâce à une subvention de 70 % du projet. «Nous avons aussi l’approbation d’une aide de 15 000 $ pour une station de lavage à la descente de bateaux au lac», a conclu Yvon Ouellet.

Publicité

Commentez cet article