Publicité
4 octobre 2017 - 14:29 | Mis à jour : 14:29

Les étudiants en Soins préhospitaliers d’urgence inquiets

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Les moyens de pression des paramédics rendent inquiets les étudiants de troisième année du programme Soins préhospitaliers d’urgence, eux qui doivent réaliser un stage lors de la session qui débutera en janvier prochain.

«À ce moment, il est trop tôt pour dire que les stages avec les paramédics seront annulés. On a espoir que leur conflit avec le gouvernement se règle, il y aura d’ailleurs des séances de négociation les 10 et 11 octobre», a mentionné Marjolaine Roy, directrice des études au Cégep de Rivière-du-Loup.

Vingt-six étudiants complèteront leur formation cette année. «Nous allons tout mettre en place pour que les étudiants puissent terminer leurs études dans le temps requis», a ajouté Mme Roy qui se fait rassurante. En marge des négociations des paramédics, les 11 collèges qui dispensent ce programme se concertent pour trouver des solutions si l’impasse perdure.

«On est très bien équipé. On pourrait par exemple, un peu comme pour les soins infirmiers, utiliser des mannequins simulateurs. Nous travaillons à mettre en place un plan B, soit de trouver des façons pour que les étudiants puissent atteindre les compétences exigées», a indiqué la directrice des études.

Publicité

Commentez cet article