Publicité
2 septembre 2017 - 07:00

Réparer des vélos pour améliorer son employabilité

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Des intervenants de l’organisme Univers Emploi à Rivière-du-Loup ont mis en place un plateau d’apprentissage original pour développer l’employabilité, soit un atelier de réparation de vélos combiné à un service de location de bicyclettes en collaboration avec les municipalités de L’Isle-Verte et Notre-Dame-du-Portage.

Mélanie Rivard, 20 ans, de Rivière-du-Loup et Nelson Le François, 53 ans, de Trois-Pistoles, participent à ce programme préparatoire à l’emploi (PPE) sous la supervision de Joëlle Michaud, intervenante et Karine Andrée Béchard, agente d’intégration.

«Le projet m’a été proposé et j’ai trouvé que c’était un défi à relever. On ne voit pas souvent des filles travailler sur des vélos. C’est intéressant!», a mentionné Mme Rivard. «J’aime ça l’ouvrage, monter des bicycles. C’est un bon métier, je me vois bien travailler là-dedans. Et on est bien supervisé», a pour sa part indiqué M. Le François.

Le PPE a débuté le 3 juillet dernier, il s’adresse plus particulièrement aux personnes qui ont été éloignées du marché du travail. «Celui de Rivière-du-Loup est le seul au Québec en entrée continue. Nous avons commencé avec deux participants et un troisième s’est ajouté par la suite. Nous donnons la chance aux participants de vivre le plus de choses possibles, la chance de toucher à tout, avec toujours en perspective de développer des habilités et de les préparer à un emploi», a indiqué Mme Michaud. «Ils travaillent dans du concret et nous récoltons plein d’informations pour cheminer avec eux», a ajouté Mme Béchard.

Plus de 30 vélos ont été restaurés depuis le début de l’été, ils ont été amassés avec la collaboration de la Maison des Jeunes de Cacouna et de la Sûreté du Québec. «En tout, nous avons au-delà de 40 vélos qui roulent à L’Isle-Verte et Notre-Dame-du-Portage. Ils ont besoin d’ajustements et on peut les remonter, notre atelier peut virer toute l’année», a précisé Gino Albert, directeur général d’Univers Emploi. Concernant le service de location, il est opéré par les participants du PPE sur des heures de formation de même que par les municipalités à d’autres moments.

Joëlle Michaud et Karine Andrée Béchard ne sont pas devenues des expertes en entretien de vélos du jour au lendemain. Afin de montrer correctement le travail aux participants, elles ont d’abord reçu une formation de l’entreprise Cyclo Expert.

D’AUTRES CLIENTÈLES

«L’atelier est parti après avoir analysé les besoins de la clientèle des différents projets d’Univers Emploi. En plus du programme préparatoire à l’emploi, il a notamment des liens avec le développement de l’entrepreneuriat et la persévérance scolaire. Des jeunes d’autres programmes peuvent faire un bout de ce qui les intéresse avec nous», a expliqué Mme Béchard.

L’atelier peut notamment être utilisé par un intervenant pour un groupe de jeunes, cela en lien avec la persévérance scolaire. Des groupes jeunesse peuvent également avoir besoin d’un plateau de travail. «Nous avons tous un but, conduire les participants vers quelque chose dans la société», a renchéri Mme Michaud.

D’ailleurs un autre projet partira bientôt en entrepreneuriat, soit un atelier pour travailler le bois. Cette fois, il s’adressera en premier lieu à la clientèle scolaire du deuxième cycle du secondaire. Toutefois les participants du programme préparatoire à l’emploi pourront aussi y avoir accès, tout comme à des conférences, des conseils pour faire leur CV et de l’aide pour la recherche d’emploi. «Tout le monde peut toucher à tout, c’est à l’image d’Univers Emploi», a souligné M. Albert.

Univers Emploi a ses locaux au premier étage du Centre commercial Rivière-du-Loup. Ce guichet unique regroupe plus de 30 employés qui faisaient auparavant partie de l’entreprise simulée Bioglobe, du Carrefour jeunesse-emploi (CJE) Rivière-du-Loup / Les Basques, du Club emploi-carrière et du Service externe de main-d’œuvre (SEMO) KRTB. Au-delà de 2 000 clients sont rencontrés annuellement à l’intérieur des 30 différents services et programmes offerts.

Publicité

Commentez cet article