Publicité
23 juillet 2017 - 13:56

5e anniversaire de la Villa des Pins de Squatec

C’est le 1er juillet dernier que la Villa des Pins de Squatec soulignait son 5e anniversaire. Des invités de marque étaient réunis pour constater la réussite du projet de la Coopérative de Solidarité des Retraités de Squatec et pour féliciter particulièrement madame Olivine Bourgoin, une résidente qui y fêtera ses 100 ans cette année. 

Cet événement, auquel toute la population était invitée, fut l’occasion de saluer la doyenne bien sûr, mais aussi de visiter les lieux, de rencontrer les instigateurs et partenaires du projet, d’échanger avec les résidentes et résidents ainsi qu’avec les membres de la coopérative.

Les personnalités invitées ont fait l’éloge du travail accompli, ont félicité tous les intervenants et ont reconnu la beauté des lieux. Suzanne Paquet, actuelle présidente de la coopérative La Villa des Pins, a rappelé l’importance économique d’un tel établissement pour la municipalité de Squatec.

Pour sa part, Martin Chouinard, directeur de la Villa des Pins, a souligné avec émotion ses débuts à la résidence, l’attachement que son personnel et lui-même éprouvent pour les résidentes et résidents et le souci qu’ils ont de leur assurer en tout temps un milieu de vie sain et paisible.

De nombreux visiteurs assistaient à la fête et ont trinqué à un bel avenir pour la résidence.

À PROPOS DE LA VILLA DES PINS

C’est en 2010 que le président-fondateur, Ghislain Gagnon, le maire de l’époque, André Chouinard et un groupe de citoyens se réunissent en comité de travail afin d’élaborer un plan pour la construction d’un immeuble pour personnes âgées autonomes à Squatec. Le projet avance à grands pas et la construction débute à l’automne 2011.

Les premiers employés sont officiellement embauchés en juin 2012 et les premiers résidents font leur entrée en juillet 2012.La Villa des Pins a maintenant le vent dans les voiles, rendant possible sa mission première, celle d’offrir un milieu de vie sain, sécuritaire et paisible à ses résidentes et résidents.

 

Publicité

Commentez cet article