Publicité
12 juillet 2017 - 09:24 | Mis à jour : 17:01

Le Centre sportif Phil-Latulippe sera reconstruit

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Témiscouata-sur-le-Lac aura de nouveau deux arénas. Les élus de la municipalité ont présenté, ce lundi 11 juillet devant plus de 200 personnes, leurs projets futurs pour le Centre sportif Phil-Latulippe et le l’Aréna régional Jacques-Dubé. D’un côté, l’aréna de Cabano sera reconstruit, alors que de l’autre, il sera rénové au coût de 14,6 M$. 

Le conseil municipal de Témiscouata-sur-le-lac souhaite ainsi que les deux arénas aient des vocations différentes. Une fois reconstruit, le Centre sportif Phil-Latulippe retrouvera son devoir auprès des écoles et de leurs programmes Sport-études. De son côté, l’Aréna régional Jacques-Dubé, qui comprendra un centre communautaire et d’évènements, ainsi qu’un site récréotouristique autoroutier, aura une mission plus «touristique et économique». 

«Notre idée est de réaliser deux immeubles écoresponsables, innovants, économiques et efficaces sur le plan énergétique (…) Les deux arénas seront complémentaires et viendront toutes les deux combler des besoins importants dans notre milieu», a déclaré le maire de Témiscouata-sur-le-Lac, Gilles Garon. 

CENTRE PHIL-LATULIPPE 

Quartier Cabano, des questions restent encore à être répondues concernant le nouveau bâtiment. Aura-t-il une glace artificielle ou une éco-glace? Trois scénarios ont été présentés à la population. Ce n’est pas non plus exclu qu’un quatrième pourrait apparaître. 

Le premier comprend l’aménagement d’une éco-glace pour environ 3,6 M$, soit le montant que la Ville s’attend à recevoir des assurances à la suite de l’effondrement du 3 avril 2017. Le second envisage plutôt une glace artificielle réalisée grâce à un système de réfrigération plus standard pour environ 6 M$. Enfin, le dernier revient vers une éco-glace, mais propose cette fois d’y ajouter des plateaux pour permettre la tenue d’autres activités comme le squatch. Dans ce cas-ci, il serait question d’un projet d’environ 5 M$. 

Le conseil municipal, appuyé par un comité d’utilisateurs, évaluera les options afin de trouver celle qui correspond le plus à la communauté. Une décision finale devrait être prise en septembre. 

ARÉNA JACQUES-DUBÉ 

La soirée a aussi permis d’avoir encore davantage de précisions sur le projet de rénovations de l’Aréna régional Jacques-Dubé, soit l’aménagement d’un site récréotouristique autoroutier. La Ville souhaite ainsi miser sur le «tourisme de destination». 

«Nous devons avoir des infrastructures d’importance, capables d’accueillir du tourisme d’affaire, à l'instar des grandes villes de notre région. Il faut prendre notre place et les installations de l’Aréna régional Jacques-Dubé le permettront», a ajouté M. Garon, qualifiant l’infrastructure d’outil de développement économique.

Le projet, évalué à 14,6 M$, sera financé à part égales par les gouvernements du Québec et du Canada, de même que la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac. Cette part municipale sera assumée, assure le maire Garon, par une compensation du MTQ, des revenus éoliens, des commanditaires, des concessionnaires et un fonds de prévoyance.

Rappelons que ce projet comprend notamment la rénovation et l’agrandissement de l’aréna afin de doter Témiscouata-sur-le-Lac d’une salle communautaire pouvant accueillir 500 personnes. Les travaux visent également à remplacer le système de réfrigération et à rénover l'aréna pour le mettre aux normes. L'enveloppe extérieure, son isolation, l'ajout d'une chambre des joueurs et la rénovation des aires de services sont dans les plans. Ces travaux débuteront en 2018.

La présentation des élus n'a pas fait l'unanimité dans la salle, mardi soir. Des questions ont notamment été soulevées concernant l'intérêt d'une éco-glace à Cabano, la nécessité d'avoir une deuxième glace, les coûts d'opération des deux futurs arénas et l'impact sur le compte de taxes. Néanmoins, une majorité de citoyens semblaient, selon nos informations, satisfaits. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Exagéré pour un gros village. Nos taxes paieront pour un éléphant blanc. Ça c'est garanti

    René - 2017-07-12 14:40