Publicité
6 juillet 2017 - 13:03

Cellulaire au volant : surveillance accrue des policiers

Toutes les réactions 2

La Sûreté du Québec vise à rappeler aux conducteurs que l’utilisation du téléphone cellulaire au volant est interdite.

En plus de réduire l’attention et la concentration du conducteur, les risques de commettre d’autres infractions au Code de Sécurité Routière (CSR) et d’être impliqué dans une collision sont accrus.

Selon l’article 439.1 du CSR, le seul fait de tenir en main un appareil ayant une fonction téléphonique, tout en conduisant, constitue une infraction. Tout conducteur qui commet cette infraction s’expose à une amende de 120 $ et à quatre points d’inaptitude.

Soulignons que les interventions policières, conjuguées à une conduite plus responsable de la part des usagers de la route, contribuent à améliorer le bilan routier et, donc, à diminuer le nombre de collisions, de blessures et de décès.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Je fais pas mal de vélo et prends pas mal de marche,de cette façon on voit mieux ce qui se passe à l'intérieur des véhicules,et c'est surprenant de voir le nombre de personne qui texte au volant...c'est fou...et ne pensez surtout pas que c'est juste les jeunes qui font ça,j'en vois en masse dans la quarantaine faire ça...même je vois souvent des hypocrites qui se disent choqué quand ils voient ça,mais quand c'est eux même,ils oublient leur convictions..faut croire que c'est plus grave quand c'est les autres..ne vous en faites pas pour moi,je fais partie de la préhistoire car je n'ai pas de cellulaire

    Marco - 2017-07-07 08:05
  • Ça! C'est une excellente chose. C'est tellement un fléau.

    GeemeeTheway - 2017-07-06 13:35