Publicité
29 juin 2017 - 15:08

Investissement de 2,3 M$ pour un nouveau centre touristique au Kamouraska

Les gouvernements du Canada et du Québec investiront chacun plus de 775 000 $ pour la construction d'un nouveau centre touristique reflétant l'ensemble des composantes du Kamouraska.

Cette aide provient du Nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec, Fonds des petites collectivités – volet Infrastructures provinciales-territoriales. La MRC de Kamouraska, représentée par le préfet Yvon Soucy, investira également plus de 775 000 $, pour un investissement gouvernemental-municipal totalisant plus de 2,3 M$. 

Le centre comprendra notamment un bureau d'information touristique, un centre d'interprétation du fleuve Saint-Laurent et une halte marine, ainsi qu'une salle immersive en imagerie numérique. À l'extérieur, on aménagera une terrasse, une aire de stationnement ainsi qu'une portion du terrain pour la tenue d'événements internationaux. Le projet permettra d'améliorer l'offre de services touristiques et de soutenir le développement de la région en organisant des événements à grand déploiement.

«Les gouvernements du Canada et du Québec reconnaissent que les investissements stratégiques dans les infrastructures publiques, tel celui-ci au Kamouraska, jouent un rôle essentiel pour appuyer l'édification de collectivités et créer de bons emplois qui favorisent la croissance de la classe moyenne», a commenté le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos, au nom du ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, Amarjeet Sohi. 

Le nouveau bâtiment s'inscrira en complémentarité avec les attraits porteurs de la région. Le député de Côte-du-Sud, Norbert Morin, estime que ce projet sera bénéfique pour l'économie de sa circonscription, mais aussi pour celle de tout le Bas-Saint-Laurent.

«Les possibilités que nous offre le Saint-Laurent sont nombreuses, et c'est à nous de trouver les occasions d'affaires qui stimuleront l'économie du Québec. La Maison du Kamouraska, sise aux abords des berges, permettra de refléter et de rehausser l'image de marque de la région en tant que "fenêtre de l'estuaire" et du même coup, celle du Québec», a expliqué le ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Jean D'Amour. 

 «Ce projet est la concrétisation des efforts soutenus du conseil de la MRC de Kamouraska depuis près de sept ans, en vue d'améliorer l'expérience des visiteurs et d'offrir une vitrine à l'ensemble du savoir-faire du Kamouraska», a conclu le préfet de la MRC de Kamouraska, Yvon Soucy.

Publicité

Commentez cet article