Publicité
19 mai 2017 - 15:22 | Mis à jour : 15:49

L’eau cause des dommages à Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 4
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Les citoyens de la rue des Pruches à Rivière-du-Loup ne sont pas au bout de leurs peines. La pluie forte qui s’est abattue dans la soirée du 18 mai a causé bien des dégâts et des maux de tête aux propriétaires se trouvant près des travaux d’aqueduc et de déboisement pour la construction du nouveau bâtiment du CHSLD de Chauffailles.

La crue des eaux d’hier soir a par ailleurs été captée sur vidéo par un résident du secteur de la rue des Pruches. De la boue et une grande quantité d’eau ont circulé à l’arrière des terrains, situés près de l’hôpital. Une grande séance de nettoyage s’avèrera nécessaire afin d’en effacer les traces. Des citoyens pensent même intenter des poursuites en raison des dommages causés à la suite des travaux de déboisement.

Certains ont subi des dommages sur leur terrain, et pour d’autres, l’eau s’est infiltrée dans leurs résidences, un impact collatéral du déboisement. «Les arbres, c’est une protection contre les coups d’eau, je l’ai toujours dit», a souligné le conseiller de la Ville de Rivière-du-Loup, Jacques Minville. Rappelons que le 9 mai, ce dernier avait fait une sortie médiatique pour dénoncer la coupe de nombreux arbres qui formaient un mur-écran, certains de ces feuillus étaient âgés de plus de 25 ans. Le CISSS du Bas-Saint-Laurent avait par la suite assuré qu’un reboisement serait fait.

Des morceaux d’asphalte ont été arrachés sur les rues Saint-Pierre et Saint-André, et de l’eau s’est également retrouvée dans une résidence de la rue Saint-Pierre à Rivière-du-Loup. «On voit l’importance de faire ces travaux le plus rapidement possible dans la côte Saint-Pierre pour éviter de telles situations», estime M. Minville.

La Ville de Rivière-du-Loup confirme que les Travaux public se sont affairés sur la rue Saint-Pierre et la rue Saint-André afin de réparer les dommages causés par la pluie. «Les impacts de cette pluie dans les résidences seront connus en début de semaine lorsque nous recevrons les réclamations», complète le directeur des communications de la Ville de Rivière-du-Loup, David Lemelin.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Message à M. Minville,

    Le CISSS a répondu par voie de communiqué que la ville avait été tenue informée des intentions du CISSS pour la coupe de ces quelques arbres dans le stationnement du CHRGP lors de différentes rencontres au cours de la dernière année.

    Il faudrait commencer par faire votre travail avant de pointer du doigt. Tenir la population informée des travaux que vous avez acceptés est de votre responsabilité. Je trouve aberrant que vous tentiez de vous faire du capital politique en vous proclamant porte parole des citoyens lorsque vous faite partie du problème.

    À quand le changement au conseil de ville pour faire place à un peu de transparence?

    Jacqueline Ouellet - 2017-05-23 17:12
  • Sauf qu'il faudrait expliquer à l'ingénieur responsable des travaux qu'on ne commence pas à remplir la tranchée par le bas...pour ainsi créer un lac qui n'aura d'autres choix que de déborder et de créer un déversement de centaines de litres d'eau vers les résidences situées plus bas. Voulait-on recréer le grand déversement, cette "oeuvre" d'une beauté plus que discutable située sur le terrain de l'hôpital!

    Sinistré - 2017-05-19 21:24
  • M MINVILLE N AVAIT PEUT ETRE PAS TORD

    GIGI - 2017-05-19 20:02
  • Les précipitations d'hier soir, ont été plus dévastatrices, dans notre région, que les pluie précédentes et la fonte des neiges au printemps... C'est n'est pas la coupe des arbres le problème, c'est seulement que durant les précipitations, l'eau a rempli les tranchées causant des débordements de celles ci et draina la boue vers son émissaire. Lorsque les travaux seront terminées, il n'y aura pas plus de problème q'avant.

    Génie civil - 2017-05-19 17:38