Publicité
16 mai 2017 - 15:30

Le réseau Fibe de Bell dans tout le parc industriel de Rivière-du-Loup

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

L’entreprise Bell a annoncé le 16 mai qu’elle déploiera au cours de l’été son réseau Fibe (fibre optique) dans toutes les parties du parc industriel de Rivière-du-Loup qui ne sont pas actuellement desservies. L’investissement de l’entreprise de télécommunication est de 125 000 $.

«C’est une excellente nouvelle pour nos entrepreneurs, pour nous et pour le développement économique de notre ville. Cela répond à un besoin concret et permettra à nos entreprises de poursuivre leurs activités dans un monde où la technologie est un incontournable partenaire de la croissance», a déclaré le maire Gaétan Gamache.

«Le service Internet d’affaires Fibe offre une performance exceptionnelle maintenant et prépare les entreprises pour les innovations de demain. Nous sommes heureux de pouvoir offrir ces avantages aux entreprises actuelles et futures de Rivière-du-Loup», a mentionné Michel Biron, directeur – ventes de Bell Marchés Affaires.

Le représentant de Bell a expliqué que ce service Internet à haut débit, soit jusqu’à un gigabit, permet la transmission de l’équivalent de 25 chansons simultanément en 0,2 secondes. Ce réseau Internet d’affaires de Bell utilise la fibre optique jusqu’à l’entreprise.

Lors de la réalisation des agrandissements du parc industriel, on avait profité de l’occasion pour installer immédiatement la fibre optique dans les nouveaux secteurs. Cependant, une vingtaine d’entreprises environ situées dans les plus anciennes rues, sur plus de 40 dans tout le parc industriel, n’ont toujours pas la fibre optique. Notez que certaines grandes entreprises ont un lien Internet haute vitesse dédié pour elles.

Les travaux d’installation des segments complétant le réseau de Fibe de Bell débuteront dès le mois de juin, pour se terminer en septembre prochain. Pour Denis Goulet, directeur du service de développement économique à la Ville de Rivière-du-Loup, «il s’agit là, de toute évidence, d’une carte maitresse pour soutenir la croissance des entreprises existantes et en attirer de nouvelles, pour assurer le développement de notre parc industriel.»

Publicité

Commentez cet article