Publicité
18 mai 2017 - 06:54

Un projet pleinement justifié, soutient le maire

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Le maire de Notre-Dame-du-Portage, Vincent More, a présenté le projet de réfection de la piscine extérieure et de son bâtiment de services lors de l’annonce d’une aide financière fédérale de 500 000 $ le 28 avril dernier. Cette semaine, il répond aux personnes qui s’interrogent sur la pertinence d’y inclure la bibliothèque.

«Premièrement, il y a déjà eu une étude pour installer la bibliothèque dans le presbytère. Il s’est avéré que cela serait très onéreux pour mettre le bâtiment aux normes d’une telle utilisation. Dans le nouveau bâtiment de la piscine, ce sera davantage un espace culturel qui est prévu incluant la bibliothèque. Il y aura aussi un espace loisirs dans lequel des cours pourront être donnés. Le projet à la piscine nous permet de régler plusieurs problématiques au même endroit, pour des services municipaux», a indiqué M. More.

ASPECT FINANCIER

La Municipalité a officialisé sa participation à la hauteur de 462 000 $. Le maire a précisé qu’il n’y aura pas d’emprunt pour ce projet, il sera financé à même le fonds de roulement et les surplus accumulés. «Le conseil municipal fait une bonne gestion des finances de la Municipalité, d’ailleurs il n’y a pas eu d’augmentation de taxes depuis trois ans», a-t-il souligné. Le projet a reçu un appui unanime des membres du conseil municipal. «De plus, il fait consensus dans la population. Je respecte l’avis des gens, cependant nous avons vraiment l’ensemble des données pour prendre cette décision», a noté le maire.

Les travaux comprennent également la réfection du mur de soutènement en bordure du fleuve, la réfection du bassin principal, le réaménagement de la pataugeoire avec installation de jeux d’eau et les vestiaires de la piscine. La MRC de Rivière-du-Loup contribue au projet pour un montant de 30 000 $. On est dans l’attente d’une réponse du programme d’infrastructures Canada-Québec dans lequel le gouvernement du Canada ajouterait 250 000 $ complétant ainsi sa part de financement tandis que la participation du Québec serait de 750 000 $.

Une campagne de financement populaire a été lancée avec un objectif de 250 000 $.

ÉGLISE ET PRESBYTÈRE

La Municipalité de Notre-Dame-du-Portage est loin d’être indifférente aux bâtiments patrimoniaux que sont l’église et le presbytère. «Ça va très bien avec la Fabrique, nous avons des discussions pour que dans quelques mois l’organisme cède les deux bâtiments à la Municipalité. Le diocèse est très ouvert à cette cession», a mentionné Vincent More.

Le presbytère servirait à abriter de petits commerces tandis que l’église pourrait avoir une utilisation communautaire entre autres la présentation de spectacles. Elle conserverait naturellement sa vocation religieuse. L’emplacement est également très enviable sur le plan touristique puisqu’il est situé en bordure du fleuve.

Publicité

Commentez cet article