Publicité
29 avril 2017 - 12:52

Saison hivernale 2017 exceptionnelle

La saison hivernale 2017 aura été la meilleure saison connue par les activités de la région depuis plusieurs années. L’enneigement hâtif en grande quantité, la température clémente et les campagnes de promotion ont été profitables pour le Bas-Saint-Laurent avec un achalandage de 5 % supérieur à l’an dernier.

Dès le début décembre, les clubs de motoneige et les stations de ski ont commencé à préparer leurs pistes et sentiers. Les amateurs ont pu pratiquer leur sport avant et pendant le congé des Fêtes, ce qui est peu commun. Grâce à l’enneigement des mois de décembre et de janvier, les québécois (74 % de la clientèle) ont pu parcourir les 1 800 kilomètres de sentiers de la région dès la mi-décembre, bénéficiant d’une qualité de sentiers exceptionnelle.  Ce sont plus de 17 semaines d’activité motoneige consécutives, soit 4 semaines de plus que l’an dernier, qui avait été une bonne saison également.

Selon les entreprises hôtelières sondées, la saison motoneige aura été l’une des meilleures depuis longtemps. Les motoneigistes américains ont sillonné la région en février (18 % de la clientèle) et encore plus en mars (25 % de la clientèle). Ils représentent 20 % du total des motoneigistes pour cette saison (18 % en 2016), une augmentation d’achalandage constante depuis quelques années (18 % en 2016; 17 % en 2015; 12,5 % en 2014). Nos voisins ontariens ont été 2 fois plus présents en 2017 qu’il y a 3 ans (13,5 % en 2017; 6,7 % en 2015) et les motoneigistes des maritimes ont redécouvert nos sentiers (5 % en 2017; 0,5 % en 2016).

Les stations de ski ont connu un enneigement exceptionnel en début de saison, les amateurs de glisse auront donc profité de leur sport plus tôt cette année. Le ski de printemps est à son meilleur et la saison n’est pas encore terminée, certains sont ouverts encore les weekends. Le Snowmission, festival de planches à neige au parc du Mont-Comi, a attiré une foule record et plus de 250 athlètes de tous âges pour sa 12e édition. Le parc du Mont-Comi a reçu plus de 789 cm de neige (586 en 2016) et connaît une augmentation de 18 % sur l’achalandage de la station.

Le mandat de Tourisme Bas-Saint-Laurent est de positionner la région du Bas-Saint-Laurent comme une des principales destinations vacances au Québec, ainsi que de susciter le développement de l’offre touristique et d’en faire la mise en marché. Le tourisme au Bas-Saint-Laurent, un secteur de l’économie essentiel : 850 entreprises, 7 800 emplois et plus de 150 M$ en retombées annuellement. Les actions de promotions de Tourisme Bas-Saint-Laurent sont rendues possibles grâce au partenariat avec Tourisme Québec.

 

Publicité

Commentez cet article