Publicité
17 avril 2017 - 06:45

Une amie au cœur d’or

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Émue devant le combat d’un ami contre la maladie, la jeune Léanne Charron de Saint-Modeste a décidé de passer à l’action. Le 7 mai prochain, elle se fera raser les cheveux dans le cadre du Défi têtes rasées de Leucan. Un geste symbolique qui s’ajoute à une campagne de financement déjà couronnée de succès.

L’initiative de la jeune fille de sept ans, partagée par sa mère sur les réseaux sociaux, a rapidement fait le tour de la région la semaine dernière. Nombreux sont ceux et celles qui ont été touchés par la maturité et l’empathie dont Léanne fait preuve à l’égard de son ami de la garderie, Loïc Côté, un jeune homme de Saint-Modeste atteint d'un cancer du rein, mais aussi envers les personnes qui sont en combat contre le cancer.

«C’était important pour moi d’aider Loïc, puisque c’est mon ami (…) J’ai dit à ma mère que ce n’était pas grave de perdre mes cheveux, puisqu’ils allaient repousser», a-t-elle partagé, lors d’une rencontre avec Info Dimanche.  

AIDER

Récemment, Léanne a participé à la réalisation d’une carte destinée à Loïc à la garderie. C’est dans ce contexte qu’elle a compris que son ami était malade. De retour à la maison, elle a posé des questions à sa mère.

«J’ai tenté de lui expliquer que Loïc s’était fait opérer et qu’il devait suivre des traitements difficiles qui allaient lui faire perdre ses cheveux. Je lui ai dit qu’il faisait tout ça pour tuer la maladie», a raconté la maman, Daisy Bélanger.

Ensemble, elles ont ensuite regardé comment les gens pouvaient aider; que certaines personnes amassaient des sous, vendaient des jonquilles ou allaient même jusqu’à se faire raser les cheveux. «À ma grande surprise, elle a vraiment accroché sur cette option-là.»

Après quelques jours laissés à la réflexion, Léanne n’avait toujours pas changé d’avis. Son idée était faite, elle voulait s’inscrire au Défi têtes rasées de Leucan. «Léanne, elle a toujours eu cette attitude-là, une forme d’empathie vraiment prononcée.»

CAMPAGNE DE FINANCEMENT

C’est le 4 avril que le message de Léanne demandant l’aide de la population pour son Défi est apparu sur les réseaux sociaux. Rapidement, celui-ci a été partagé plus de 200 fois.

«On ne s’attendait pas à ça. Plusieurs personnes ont encouragé Léanne et nous ont fait des dons. On a lu chacun des commentaires ensemble. Nous sommes très reconnaissantes», a ajouté Mme Bélanger.

En moins de deux jours, le premier objectif financier de 500 $ a été atteint. Mercredi, le 12 avril, c’est déjà plus de 1100 $ qui avaient été amassés. Des résultats qui remplissent Léanne de fierté.

La campagne se poursuit jusqu’au 7 mai, date de l’évènement. Cette année, celui-ci est organisé au Centre Bombardier de La Pocatière entre 10 h et midi. Léanne est inscrite pour 11 h.

Pour faire un don, vous pouvez visiter la page de Léanne au www.webleucan.com/LeanneCharron ou communiquer avec Daisy Bélanger sur les réseaux sociaux. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Wow, quelle belle maturité et quel beau geste. Bravo Léanne. Bravo aussi à toi Daisy car ses valeurs elles viennent de quelques parts!

    Nancy drapeau - 2017-04-17 11:23