Publicité
3 mars 2017 - 06:54

Circulation sur la route 132 : la solution se fait attendre

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 9

En vue de la prochaine saison touristique, plusieurs options sont toujours envisagées par le ministère des Transports du Québec pour éviter les congestions sur la route 132 à Notre-Dame-des-Neiges. Le maire de la Municipalité, André Leblond, déplore qu’une seule solution proposée par le MTQ soit à ses yeux «réalisable».

Selon ce dernier, la construction de murets de béton afin de mieux définir les entrées des commerces est la seule avenue qui pourra être supportée financièrement par la Fromagerie des Basques et la Municipalité. L’embauche de signaleurs professionnels pour contrôler le flot de piétons a également été évoquée pour améliorer la situation. «Ça fait partie de la solution. Il y aura aussi un petit travail à faire du côté de l’affichage pour rediriger les gros véhicules», souligne M. Leblond.

Selon Miryam Leclerc, porte-parole du ministère des Transports du Québec, plusieurs options sont toujours envisagées pour améliorer la circulation dans ce secteur de la route 132, malgré les prétentions du maire. «On a évoqué entre autres l’installation de glissières de sécurité en béton au centre de la chaussée pour empêcher le virage à gauche, et mieux définir les entrées et sorties des commerces.» La construction d’un ilot central s’ajoute aux options de créer une passerelle surélevée ou un passage sous-terrain pour les piétons et l’ajout d’un feu de circulation.

Le directeur général de la Municipalité de Notre-Dame-des-Neiges, Philippe Massé, souligne qu’elle ne prend pas part aux négociations. «C’est sûr que la situation sur la route 132 cause des inconvénients. On a des plaintes, tout ce qu’on peut faire, c’est mettre de la pression pour changer la configuration», explique M. Massé.

Les échéanciers seront définis lorsqu’une décision finale sera fixée sur la marche à suivre. L’objectif est de commencer les travaux le plus rapidement possible étant donné la demande pour améliorer la situation dans le secteur.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

9 réactionsCommentaire(s)
  • Hey Jean Guy,tu est maintenant Autoroute20 :))
    Vivement un pont de plus de $500,000,000.00 pour une région qui ce meurt, bravo !

    Autoroute 20 - 2017-03-07 09:55
  • À ceux qui prônent le prolongement de l'autoroute 20 comme solution, on sait tous que c'est la meilleure solution pour régler ce problème. Mais pour l'instant la rivière Trois-Pistoles est la plus belle excuse qui soit pour ne pas aller plus loin. Car le jour où elle sera passée, ils vont perdre leur plus belle excuse pour ne pas allonger l'argent pour compléter l'autoroute jusqu'à Rimouski.

    Autoroute20 - 2017-03-06 16:46

  • Je suis aussi d'accord avec Roch Rioux. Bien dit monsieur!

    La seule solution pour moderniser le réseau, c'est le prolongement de l'autoroute 20.

    Inter-MRC - 2017-03-06 11:48
  • ils ont des travailleurs qui ne rouspète même pas sur des plans défectueux ....ils exécutes tout sans génie ni remord sans ce soucier des travaux exécuter qui font tord a la populace :( en plus les architectes ne viennent surement pas voir de quoi a l'air la route avant de faire les plans ....ils regardent surement les vieux google maps ah ah !!

    carlos - 2017-03-06 00:04
  • une platforme sur ellever seras pas pratique pour les personne a mobilite reduite ou les personne en chaise roulante pour ca ils faudrais passage souterain serais la meilleur solution pour ses personne la

    eric uni - 2017-03-05 10:07
  • M.Rioux a raison. Quand le prolongement de la 20 sera fait ce tronçon de 132 sera oublié. Regardez ce qui est arrivé à Cacouna récemment, à La Pocatière dans les années 1975 quand l'autoroute a été ouverte pour Rivière-Du-Loup. Il y aura encore un peu de touristes dans les villages mais oubliez la manne apportée par la situation actuelle d'être à la sortie de l'autoroute. Votre problème sera réglé quand l'autoroute se rendra directement à Trois-Pistolets n'en déplaise à la Fromagerie Des Basques.

    René C. - 2017-03-04 20:50
  • Pourquoi la ville a donné la permission a la fromagerie d'installer son restaurant là? Je crois qu'il aurait été plus sage qu'ils s'établissent dans les locaux du Gondolier. Sa aurait évité que collectivement on doive payer quelques millions pour rediriger le traffic et les piétons.

    Mr desmeules - 2017-03-04 19:35
  • Otages d'une fromagerie, d'un conseil municipal à genoux et du mtq complaisant, faut le voir pour le croire!!)

    Autoroute 20 - 2017-03-03 21:28
  • Je pense avoir une solution toute simple à un gros problème; nous savons tous que le prolongement de la 20 est une question de temps...alors pourquoi engloutir des sommes importantes sur un tronçon qui sera délaissé dans un certain temps...
    Il suffirait de faire une partie de la 20, à partir du vieux plan d'asphalte jusqu'au cimetière, ce qui détournerait la circulation lourde et laisserait place à ceux qui veulent absolument passer par la Fromagerie!!! Ce serait des sommes bien investies puisque nous devrons le faire de toute façon, d'autant plus qu'un "gros projet" est pour voir le jour au coin de Jean-Rioux et de la 132!
    Voilà

    Roch Rioux - 2017-03-03 08:12