Publicité
27 février 2017 - 10:17 | Mis à jour : 10:58

Guy Caron annonce sa candidature à la direction du NPD

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin

Véritable secret de polichinelle quant à ses intentions de briguer la direction du Nouveau Parti démocratique (NPD), Guy Caron a confirmé le lundi 27 février qu’il se lançait officiellement dans la course à la direction du parti porté aux nues par Jack Layton en 2012 et après le fiasco électoral de 2015.

Le nom du député de Rimouski-Neigette - Témiscouata - Les Basques  a commencé à circuler comme possible candidat dans le milieu politique dès que Thomas Mulcair a été poussé vers la sortie en avril dernier du parti qu'il dirigeait depuis 2012. La candidature du député bas-laurentien, bien en vue à Ottawa, a été rapidement pressentie.

Lundi, M. Caron a reproché aux dirigeants actuels un manque flagrant d’imaginations et de poursuivre leurs politiques avec «les mêmes vieilles recettes». Il a profité de l’occasion pour présenter ce qu’il qualifie de première brique de son plan économique, soit un revenu minimum garanti pour les Canadiens.

«Les inégalités économiques et les changements climatiques sont les défis de notre siècle. Pour la première fois de notre histoire, des parents se disent que leurs enfants et petits-enfants seront confrontés à une plus dure réalité que la leur. Notre devoir est de proposer un plan crédible et audacieux pour changer un système économique qui laisse tomber la majorité des Canadiens. C’est ma vision et ça doit être l’enjeu de cette course», a expliqué M. Caron.

Rappelons que le 12 février dernier, Guy Caron a quitté ses fonctions de porte-parole du NPD en matière de finances, afin disait-il de permettre à ses collègues du caucus de compter sur un porte-parole en matière de Finances à temps plein alors qu’il se concentrait sur son éventuelle candidature.

À l’automne 2015, Guy Caron a été réélu dans sa circonscription grâce à un appui de plus de 40 % des électeurs. Le père de deux jeunes enfants a aussi été porte-parole adjoint du NPD en matière de pêches, océans et garde côtière. Il a été candidat défait en 2004 et 2006, avant d’être élu une première fois en 2011.

Deux autres députés néodémocrates ont déjà confirmé leur candidature, Charlie Angus et Peter Julian. La course à la succession de Thomas Mulcair se termine cet automne. Un premier débat entre les candidats est prévu le 12 mars.

Publicité

Commentez cet article