Publicité
18 décembre 2016 - 07:28

Le Bas-Saint-Laurent récolte le fruit de ses efforts

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 4

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a identifié le CISSS du Bas-Saint-Laurent comme un exemple à suivre lorsqu’il a annoncé un investissement de 100 millions de dollars pour désengorger les urgences et diminuer le temps d’attente dans les hôpitaux.

Puisque notre région fait bonne figure, on doit se demander si le Bas-Saint-Laurent aura une part de ce nouvel argent? Oui, pour le programme de soutien à domicile. Cathy Bérubé, directrice du programme Soutien à l’autonomie des personnes âgées au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, nous a expliqué que le CISSS recevra 1,5 million de dollars pour son programme de soutien à domicile.

La somme de 100 M$ servira en fait à créer 2 100 places pour les personnes en attente de services en hébergement, en santé mentale, en réadaptation et en convalescence. «Ainsi, autant de lits de soins aigus se libéreront dans les centres hospitaliers du Québec», promet le ministre de la Santé. «On sait qu’on va avoir de l’argent, mais nous ne connaissons pas le montant», a indiqué Mme Bérubé.

Gaétan Barrette estime entre 10 et 15 % le nombre de lits de soins de courte durée qui sont occupés par des personnes ne nécessitant pas de soins actifs. Le ministre prévoit que 1 000 lits seront disponibles d’ici le prochain budget. La totalité le sera d’ici 12 à 16 mois, dit-il. Un montant de 55 millions $ sera consacré à la création de 1 472 nouvelles places en hébergement pour des personnes âgées en perte d’autonomie, 30,5 millions $ pour 446 nouvelles places en santé mentale et 14,5 millions $ pour 207 places en réadaptation et en convalescence.

CHSLD

Les efforts du CISSS du Bas-Saint-Laurent pour accroitre les services de maintien à domicile font en sorte qu’il y a un nombre suffisant de lits dans les centres hospitaliers de soins de longue durée (CHSLD). «On a de la vacance, pas de liste d’attente», a mentionné Cathy Bérubé. La directrice parle d’ailleurs de lits dressés et non de lits autorisés. On compte 179 lits dressés dans les CHSLD de la MRC de Rivière-du-Loup, 110 au Témiscouata, 98 au Kamouraska et 39 dans la MRC des Basques. Pour l’ensemble du Bas-Saint-Laurent, c’est un total de 980 lits dressés.

MAINTIEN À DOMICILE

«Beaucoup de gens préfèrent demeurer à domicile avec des services», a souligné Mme Bérubé. On entend par domicile une maison, un appartement, une résidence pour ainés autonomes ou une ressource (résidence) intermédiaire. «Nous avons favorisé le maintien à domicile pour les gens qui préfèrent demeurer chez eux tout en recevant des services. C’est un choix personnel, les gens demandent beaucoup d’offres de services», a expliqué la directrice.

Pour leur part, les ressources intermédiaires (RI) hébergent des personnes vulnérables, des personnes âgées dans plus de 60 % des cas. Au Bas-Saint-Laurent, on compte 45 RI au total : 11 pour des personnes présentant une déficience intellectuelle, 25 pour des personnes en perte d’autonomie liée au vieillissement (moyenne d’âge de 85 ans), 8 pour des personnes présentant un problème de santé mentale et une pour un handicap physique.

AJOUT DE PERSONNEL

Outre ce nouveau montant de 100 M$, rappelons que le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, avait annoncé le 18 novembre dernier un investissement additionnel de 65 millions de dollars pour l’ajout de 1 150 préposés aux bénéficiaires, infirmières auxiliaires et infirmières dans les CHSLD au Québec afin d’améliorer la prestation des services.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Il prennent les gens pour des marionnettes et le plus pathétique l'a dedans c'est que vous allez les réélire! Il ne font que vous redonnez ce qu'il vous on coupé, c'est ce que je vous dit nous sommes des vrais marionnettes! On peut ben prendre tous des antidépresseurs... non je vais me mettre à fumer du pot! SIMONIAC qu'on fait pitié, pauvre de nous! On a vraiment rien comprit.

    Mouton qui fut les Loups - 2016-12-20 08:00
  • Le monde oublie vite.....incroyable!

    L.C. - 2016-12-18 14:26
  • Exactement une citoyenne...
    Nos chers libéraux ont coupés pendant 2 ans dans le domaine de la santé et de l'éducation et maintenant ils nous reviennent en se pètant les bretelles.
    Pour leur 4 ans de pouvoir ça veut dire ===2 ans et demi de coupures, 1 an à nous flatter dans sens du poil et nous faire croire qu'ils ont fait ça pour notre bien et le dernier 6 mois la distribution de millions pour nous acheter et espérer rester au pouvoir.

    René Lapointe - 2016-12-18 12:26
  • Il ajoute des préposés qu'il vient de couper dans le budget précédent et redonne des fonds qu'il vient d'enlever... Et on doit applaudir à ce cirque ?

    Une citoyenne qui se souvient - 2016-12-18 11:24