Publicité
3 décembre 2016 - 07:01

Nouveaux projets à l’étranger pour les Infirmières de l’humanité

L’organisme sans but lucratif Infirmières de l’humanité, fondé il y a cinq ans par des infirmières et basé à Rivière-du-Loup, se rendra au Nicaragua et au Bénin en 2017, dans le cadre d’un projet de coopération internationale pour la promotion de la santé.

Infirmières de l’humanité a voyagé au Pérou et au Guatemala au cours de la dernière année afin de faire de la prévention concernant divers problèmes de santé dans 12 communautés rurales andines, avec la collaboration de centres de santé locaux et de l’ONG locale Centro Yanapanakusun.

De plus, au cours de l’année, le processus d’implantation du Lucky Iron Fish a débuté afin de prévenir l’anémie de façon sécuritaire et durable chez les enfants d’âge scolaire. En 2017, en collaboration avec la direction régionale de la santé de la région de Cusco au Pérou, un projet pilote de recherche sera réalisé afin de documenter l’effet de ce petit poisson de fer en vue d’une possible implantation à plus grande échelle.

Au Guatemala, Infirmières de l’humanité a aussi initié, en collaboration avec l’ONG guatémaltèque PRODESENH et l’organisation québécoise Enfants Mayas du Guatemala, un projet de plusieurs années visant à former et outiller des femmes de San Mateo de Milpas Altas pour qu’elles puissent faire la promotion de la santé au sein de leur communauté et ainsi prévenir différents problèmes de santé affectant leur famille.

En 2017, un nouveau projet visant l’implantation du Lucky Iron Fish sera réalisé au Nicaragua en collaboration avec l’ONG italienne Terre des Hommes –Italia et l’Universidad Católica Autónoma de Nicaragua afin de prévenir l’anémie chez les enfants de zone rurales défavorisées. Un second projet sera également réalisé au Bénin en collaboration avec l’ONG béninoise La Fraîche Rosée afin de développer une campagne sur la prévention du paludisme pour les enfants et leur mère.

 

Publicité

Commentez cet article