Publicité
9 novembre 2016 - 13:05

L’Oasis des Ainés de Saint-Eusèbe a besoin de 75 000 $

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

L’Oasis des Ainés(es) de Saint-Eusèbe a besoin d’une somme se situant entre 75 000 $ et 100 000 $ pour ajouter une salle de loisirs à son établissement, bonifiant ainsi les activités offertes. Afin d’atteindre son objectif, la résidence tient une campagne de financement dont fait partie la 6e édition du Gala folklorique de la Sainte-Catherine.

Cet évènement aura lieu le dimanche 20 novembre prochain à la salle l’Envol de Saint-Eusèbe, 128, route des Beaux Lieux. Le Gala débutera à 10 h sous la direction musicale du Groupe Marcelle, Lucien & Monique. Un repas sera servi à 12 h 30 à prix populaire. Il y aura une prestation de Rino Bossé en après-midi. Le cout pour le diner et l’entrée est de 15 $. L’entrée seulement est à 5 $.

Réservez vos billets avant le 15 novembre auprès de Nicole Chouinard, directrice générale de L’Oasis des Ainés, au 418-899-1661 ou 418-899-2349, Marie-Reine Bossé, présidente au 418-899-2255, Chantal Dumont Lajoie au 418-899-2922 ou Jacqueline Beaulieu au 418-899-6203.

15E ANNIVERSAIRE

Le 30 aout dernier, plus de soixante personnes ont assisté à la journée Portes ouvertes des résidents de L’Oasis des Ainés célébrant le 15e anniversaire de ce milieu de vie. Au fil des ans est apparu le manque d’un espace pour bonifier les activités. À cette occasion, la directrice générale a présenté les plans d’aménagement, les besoins et les avantages de cette salle de loisirs, d’animation et de rassemblement.

Étaient présents, entre autres : Guylaine Sirois, préfet de la MRC de Témiscouata, Guy Caron, député fédéral, Dennis Pelletier, représentant du député-ministre provincial Jean D’Amour, Chantale Bouchard, directrice générale de la Municipalité de Saint-Eusèbe, Johanne Dumont, coordonnatrice de la Fédération des OSBL d’habitation du Bas-Saint-Laurent, Diane Dubé, administratrice de la FOHBGI, Louiselle Viel, directrice de la Caisse populaire du Portage, Martine Lemieux, directrice générale de la Chambre de commerce du Témiscouata et Louise Caron, responsable du projet MADA de la municipalité de Saint-Eusèbe.

Publicité

Commentez cet article