Publicité
24 octobre 2016 - 09:34 | Mis à jour : 11:58

Sûreté du Québec au KRTB: un pour tous, tous pour un

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin
Toutes les réactions 1

La réorganisation majeure qu’a entreprise la Sûreté du Québec n’épargnera pas le KRTB. Si le maintien du poste autoroutier situé à Rivière-du-Loup inquiète, la chaine de commandement connaitra aussi son lot de transformations.

Selon nos informations, le capitaine et directeur du poste de la MRC de Rivière-du-Loup, Dominic Thériault, deviendra directeur territorial. Il chapeautera donc les autres postes du KRTB. Le capitaine Thériault se rapportera au commandant Luc Belzile, basé au quartier général de Rimouski.

Comme ce fut le cas dans d’autres régions du Québec où les mesures de cette réorganisation sont déjà effectives, les départs à la retraite des officiers-cadres ne seraient pas remplacés. La SQ couperait donc dans la gouvernance, tout en maintenant ses effectifs sur le terrain.

Comme le rapportait Katerine Belley-Murray, journaliste à Le Quotidien, en avril 2015, «(…) les corps de police municipaux sont tenus de maintenir un nombre minimal de postes pour fournir les services à la population.»

La Sûreté du Québec a refusé de commenter ni de confirmer ces informations.

POSTE AUTOROUTIER

Quant au poste autoroutier, il y aurait un réaménagement des locaux, mais toujours selon nos informations, les activités liées à la couverture des autoroutes y seraient maintenues.

À la sortie d’une réunion du comité de sécurité publique de la MRC, lundi matin, à laquelle a participé le commandant Luc Belzile, le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé a précisé que rien n’était encore joué. «Le commandant Belzile nous a assuré qu’aucune décision n’avait été prise.»

M. Lagacé a rappelé qu’avant l’intégration du Service de la sécurité publique de Rivière-du-Loup, les activités de la Sûreté du Québec, tant celles de la desserte de la MRC que les activités liées aux autoroutes étaient réunies au sein du même poste.

«Même si la SQ devait prendre la décision de fermer l’autoroutier, on ne parle que du local, de l’édifice, non pas du volet autoroutier qui sera conservé. Nous l’avons vécu à l’époque où les deux volets étaient effectués à partir du même poste, et ça fonctionnait.»

Le préfet a rappelé que l’entente négociée en 2012 avec la SQ prévoit la présence de 50 agents. L’entente doit être renouvelée en 2017. « Nous avons atteint nos seuils. Actuellement, nous avons une organisation performante et flexible. Si la SQ souhaite diminuer ce nombre et rien n’indique que c’est le cas, elle devrait nous en faire une démonstration sans équivoque», insiste M. Lagacé.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Si cela s'avère le cas (vu que ce n'est pas confirmé par la SQ), je comprends maintenant pourquoi nous avons toujours un directeur intérimaire au poste du Témis, à moins que je n'aie pas vu passer la nomination d'un directeur depuis le départ du Capitaine Thériault pour Rivière-du-Loup. Toujours si cela s'avère le cas, je souhaite la meilleure des chances au Capitaine Thériault car la somme de boulot qu'il aura à effectuer sera assurément très grande, tenant compte de l'étendue que tous ces effectifs ont à couvrir et du nombre de personnes dont il sera responsable.

    La plus pro-policier du Témis - 2016-10-24 11:56