Publicité
14 octobre 2016 - 11:05

Élections municipales 2017 à Témiscouata-sur-le-Lac

André Loiselle à nouveau candidat au poste de maire

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 2

André Loiselle se présentera à nouveau pour le poste de maire de Témiscouata-sur-le-Lac lors des élections municipales de novembre 2017. Ainsi, il souhaite informer ses concitoyens qu’il sera sur les rangs pour déloger le maire actuel, Gilles Garon.

Rappelons qu’au terme d’une longue soirée de dépouillement à Témiscouata-sur-le-Lac en 2013, Gilles Garon avait été élu maire avec seulement 100 voix de majorité sur le candidat André Loiselle. M. Garon avait obtenu 1 097 votes pour un pourcentage de 47,14% et M. Loiselle était allé chercher 42,84% des voix avec 997 votes. L’autre candidat à cette occasion, Bernard Côté avait recueilli 233 voix représentant 10,01% des votes. Le taux de participation avait été de 58,3% avec 2 327 bulletins valides et 50 rejetés. Le nombre d’électeurs inscrits sur la liste était de 4 078.

CAMPAGNE 2017

Entre les deux campagnes électorales municipales, M. Loiselle a notamment œuvré dans celle de Pierre Cadieux au fédéral, candidat du Parti libéral du Canada. Maintenant il souhaite débattre des intérêts de la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac.

«Beaucoup d’entreprises et de citoyens sont soucieux du projet d’hôtellerie. Je suis d’accord avec le centre sportif et d’évènementiels, à 100% pour ça. Mais pour ce qui est de l’hôtellerie, c’est non; ce projet entre en compétition avec des commerçants d’ici. Le taux d’occupation annuel avoisine les 45% dans les hôtels déjà existants, ça ne sert à rien d’avoir plus d’établissements. Sur ce point, c’est aller dans une mauvaise direction», a commenté le candidat.

Âgé de 46 ans, André Loiselle est arrivé à Cabano en 2009, là où sa mère et ses grands-parents ont vécu. Il dit avoir l’expérience de l’appareil gouvernemental municipal puisqu’il a travaillé quatre ans pour la Ville de Verdun.

«Je veux vivre dans une ville avec un conseil municipal actif où les conseillers se prononcent, qu’ils n’attendent pas toujours l’approbation du maire. Je veux des conseillers municipaux beaucoup plus impliqués», a expliqué le candidat.

Il entend également favoriser l’achat local pour la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac, en autant que cela soit possible.

Sur le plan professionnel, M. Loiselle est enseignant depuis 18 ans au collégial dans des programmes de formation en ligne. Il a également créé l’entreprise Média Techno Vision.

«Je n’ai jamais parlé de politique du temps où Jacques Asselin était maire de Cabano, ce fut un très bon maire. Depuis Gilles Garon, il y a beaucoup de citoyens mécontents», a-t-il ajouté. Cependant, André Loiselle ne remet pas en question le regroupement municipal de Cabano et de Notre-Dame-du-Lac pour créer la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac.
 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • @pp, ce serait bien de connaître votre nom. Ceci me donnerait la chance de vous rencontrer puisque je ne vois pas trop d'opposition lors de des séances du conseil auquelles je peux participer. Je pourrais aussi vous faire part d'une belle liste de mes implications dans notre communauté. Bref, un vrai nom aiderait à vous sortir de l'ombre. Et, j'aimerais bien vous convaincre, dans la mesure du possible, de mes bonnes intentions.

    André Loiselle - 2016-10-15 23:42
  • Jamais! Je suis présent aux conseils et il napporte rien de bon pour la communauté.. jamais

    pp - 2016-10-14 20:51