Publicité
8 octobre 2016 - 15:46

L'économie sociale et l'action communautaire attirent les jeunes

Bien que 44% des gestionnaires du secteur d'emploi de l'économie sociale et de l'action communautaire se disent préoccupés par la question de la relève, on constate que celui-ci séduit de plus en plus les jeunes.

C'est ce que révèle la 3e enquête nationale de main-d'œuvre «Les Repères en économie sociale et en action communautaire ; Panorama du secteur et de sa main-d'œuvre» publiée le 5 octobre par le Comité sectoriel de main-d'œuvre - Économie sociale et action communautaire (CSMO-ÉSAC). En effet, entre 2012 et 2015, le secteur est passé d'une moyenne de 4 à 6 employés âgés de 35 ans et moins par organisation. Cet attrait pour ce secteur d'emploi est aussi remarqué dans la composition des conseils d'administration puisque, pour la même période, le nombre d'administrateurs de 35 ans et moins a augmenté de 8,6%.

La vague de départ massive de ressources humaines du secteur, qui se fait déjà sentir pour certaines organisations, combinée à des difficultés d'embauche rencontrées par 32% des gestionnaires, conduisent d'ailleurs les organisations de l'économie sociale et de l'action communautaire à se doter de stratégies visant l'attraction des jeunes. Elles tentent d'avoir une plus grande visibilité dans les institutions d'enseignement et auprès des professionnels en soutien au choix de carrière et 78% des organisations se disent prêtes à accueillir des stagiaires. Au moment de l'enquête, 25% des gestionnaires envisageaient l'embauche de nouvelles ressources humaines.

Les organisations n'hésitent pas non plus à séduire ou fidéliser d'autres bassins de main-d'œuvre. En effet, on dénote que les gestionnaires misent sur le maintien de leurs employés âgés de 50 ans et plus (52% des organisations), sur l'embauche de nouveaux travailleurs expérimentés, âgés de 50 ans et plus (76%) et sur l'embauche de personnes issues de l'immigration (30% des organisations).

Le secteur d'emploi de l'économie sociale et de l'action communautaire est composé de près de 285 000 travailleurs (en incluant les emplois dans le coopératives) et leur budget d'opération représente 11,3% du PIB du Québec.

Les services et activités offerts par ces organisations sont dispensés par une main-d'œuvre fortement scolarisée (dans 51% des organisations, les employés détiennent un diplôme universitaire), jeune (moyenne d'âge 39 ans) et expérimentée.

Les faits saillants de cette enquête sont disponibles sur le site Internet du CSMO-ÉSAC www.csmoesac.qc.ca.

Publicité

Commentez cet article