Publicité
19 août 2016 - 11:55 | Mis à jour : 22 août 2016 - 19:59

Un vaste projet de regroupements municipaux à l’étude

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 14

Le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé, a confirmé l’information rendue publique par le Réseau d’information sur les municipalités qu’un vaste projet de regroupements municipaux est à l’étude.

Il s’agit d’un travail pour évaluer la pertinence de regrouper la MRC des Basques et celle de Rivière-du-Loup, des territoires de municipalités et des services municipaux.«Nous ouvrons beaucoup de chantiers en même temps, ce qu’on souhaite c’est d’en déterminer la pertinence», a mentionné M. Lagacé.

Le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup a précisé que le processus pourrait prendre entre 18 et 24 mois. «Nous allons mettre en place un comité de travail à cet effet dans les prochaines semaines», a-t-il souligné. La première étape sera de discuter avec le bureau du ministre Martin Coiteux du gouvernement du Québec afin d’obtenir une aide financière pour la réalisation de l’étude. Les porte-parole du comité auront aussi à rencontrer le député-ministre Jean D’Amour.

«Nous voulons savoir si c’est intéressant et pertinent et nous ne voulons pas être liés par les conclusions de l’étude», a indiqué Michel Lagacé.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

14 réactionsCommentaire(s)
  • Personnellement je trouve que c'est une perte de temps, car les opposants vont crier tellement fort que la peur va s'installer dans les petits villages. Qu'on laisse ces petites municipalités s'enliser dans leurs étroitesses d'esprit, elles sont en train de s'éteindre d'elle-même.
    Je suis un peu découragé de notre mentalité de petits villages.

    Un citoyen déçu - 2016-09-02 11:25
  • Faudrait peut être redonner au Témiscouata ce que le comté de Rivière du Loup lui a volé et continue de faire depuis sa création en 1948.
    Deux MRC, Témiscouata et les Basques, en difficulté, ne peuvent qu'être plus fortes lorsque réunies.
    De toute façon, Rivière du Loup n'a pas besoin des Basques; elle a déjà Jean D'Amour pour obtenir des subventions et s'approprier les acquis des voisins.

    Observateur - 2016-08-28 20:47
  • il va y avoir une dilution des valeurs et parc mobiliers, ainsi commence les gentrifications de quartier, des bulles spéculatives qui diminue la richesse citoyenne et le tasse au profit d'une fausse promesse pour sauver de l$$, du néoliberalisme à son meilleur...

    Autoroute 20 - 2016-08-22 19:19
  • Excuse moi Further, mais dis moi comment les gens du CLD et de la SADC aident les employeurs et des nouvelles entreprises à rester dans les Basques??? Ça fais du surplace depuis des années!!! Des projets sont bloquer par des zelés dans ces organisations! Un beau ménage dans ces deux organismes ne ferait pas de tord ainsi qu'à la MRC!!!! Ça fait pitié!!!

    Pistoloise - 2016-08-21 18:26
  • Une collaboration accrue entre les deux MRC peut-être, mais une fusion n'apporterait que perte d'emplois dans les Basques. Qu'on n'essaie pas de me faire croire que le bureau de la MRC, la sûreté du Québec, la SADC et le CLD ne fermeraient pas leurs portes dans les Basques. Le profil socio-économique de la région des Basques est bien différent de Rivière-du-Loup et les habitudes des travailleurs et des consommateurs bien distinctes. Pour bien répondre aux besoin des citoyens, il faut bien saisir sa dynamique et personne n'est mieux placé que des gens habitant et/ou travaillant dans la région pour bien la comprendre.

    Further - 2016-08-20 16:27
  • À Martin, attention l'article dit : "Il s’agit d’un travail pour évaluer la pertinence de regrouper la MRC des Basques et celle de Rivière-du-Loup, des territoires de municipalités et des services municipaux".
    À David : effectivement, cette étude ne vise pas les services gouvernementaux ou para-publics (hôpitaux, SQ)
    À Ben dans les processus de regroupements municipaux, les employés ne peuvent pas perdre leur poste. Toutefois, les postes peuvent être abolis par attrition (départ volontaire, retraite).
    À tous les louperivois qui fantasment sur le regroupement de Riv.-du-Loup avec ses voisins. L'étude permettra de voir si ces municipalités voisines ont un avantage à fusionner avec un appareil plus lourd comme celui de la Ville de RdL. Mais arrêtez de penser que les regroupements, ça change l'économie et la richesse d'un milieu. Ça n'augmente pas la population d'un territoire donné, ça change juste des limites et les organisations municipales.

    Résidente de RdL - 2016-08-20 12:22
  • Pistolois: Un petit électrochoc ferait du bien à trois pistoles..... On fusionne avec St Jean de Dieu Le grand St Jean de Dieu des Basques et pourquoi pas??

    Rene - 2016-08-20 10:48
  • Premièrement on parle de fusions de 2 mrc en une et on ne parle pas de fusion de villes et vilages. Pour ce qui est de fusion de villages et villes il faudrait que ca puisse rapporter aux villages et villes concernées. Ca me fait toujours rire quand des louperivois parlent de fusion de Rivière du loup avec St-Antonin. Il n 'y aurait aucun avantage à St-Antonin de se fusionner à Rivière-du-loup. Donc cesser de nous parler de votre rêve. ET revenons à la fusion des 2 mrc, Laissons les gens réaliser la faisabilité et revenir avec leurs conclusions et après il sera bien le temps de dire oui ou non à cette fusion.

    Martin - 2016-08-20 10:36
  • @ Pistolois triste
    Personne ne parle de fermer l'hôpital où le poste de police, mais de regrouper des services MUNICIPAUX pour diminuer les dépenses et les dédoublements

    David - 2016-08-20 07:30
  • Fusionner à St -Jean-de-Dieu: St medard, Ste rita, Ste Françoise !!!! Peut être aller chercher St Clément Êt St cyprien qui fusionneraient à St Jean aussî
    Îl y aurait deux villes dans les basques! Trois pistoles et St Jean de Dieu

    Fern - 2016-08-19 21:44
  • Encore négatif centraliser a RDL pour Trois-Pistoles cela veut dire perte du bureau de la MRC des Basques, perte de l'Hopitale, du poste de police de la Sureté du Québec,du CDE Bofff... Personnellement je ne trouve rien de positif pour Trois-Pistoles Triste de regarder nous regardé mourir petit a petit.

    Pistolois triste - 2016-08-19 20:13
  • Tant que ça ne crée pas de pertes d'emplois pour les employés municipaux des autres municipalités, je serais d'accord.

    Ben - 2016-08-19 18:47
  • Tout à fait d'accord avec David. Il faut que la Ville de Rivière-du-Loup soit plus imposante dans l'Est-du-Québec avec une population plus grande, tout le KTRB serait gagnant

    Pro-fusion - 2016-08-19 18:15
  • Enfin !! fini les chicanes de cloché, au minimum il faut regrouper là mrc de RDL et des Basques et fusionner Rivière du loup avec cacouna, notre dame du portage et st Antonin

    David - 2016-08-19 16:02