Publicité
15 août 2016 - 11:40 | Mis à jour : 15:21

Des pales fissurées forcent un arrêt temporaire du parc Viger-Denonville

Info Dimanche

Par Info Dimanche, web@infodimanche.com

Toutes les réactions 2

Plusieurs éoliennes du parc éolien Viger-Denonville ont été mises en arrêt temporaire suite à la découverte de fissures à un endroit précis sur plusieurs pales.

En date du 23 juin dernier, une inspection a révélé la découverte d’une fissure sur une pale d’une première éolienne. Des inspections préventives subséquentes sur toutes les éoliennes ont révélé d’autres fissures. À ce jour, des réparations sont programmées sur 11 des 12 éoliennes.

Les réparations sont présentement en cours et sont effectuées sur place sous la direction du fournisseur de turbines. Selon l’échéancier actuel, les réparations se poursuivront jusqu’à la fin du mois de septembre. Selon la MRC de Rivière-du-Loup, ce type de problème et de réparation de pales n’est pas nouveau dans l’industrie éolienne. Cette méthode de réparation serait éprouvée sur beaucoup d’autres parcs éoliens à travers le monde.

Le parc éolien communautaire Viger-Denonville tient à préciser que tous les frais inhérents aux réparations en cours sont couverts par le contrat de service en vigueur avec le fournisseur d’éoliennes. Ce même contrat de service prévoit une compensation pour le manque de disponibilité des éoliennes. Cette compensation, le cas échéant, est calculée à la fin de chaque année d’exploitation en tenant compte de la disponibilité des éoliennes depuis le début d’exploitation du parc.

Compte tenu des réparations en cours et le fait que le calcul de compensation se fait en fin d’année, nous n’avons pas fait de distribution après la fin du dernier trimestre. Notons que les distributions des deux dernières années ont été plus importantes qu’initialement prévues, grâce en partie à la bonne disponibilité des éoliennes.

 

Publicité