Publicité
24 juillet 2016 - 13:13 | Mis à jour : 25 juillet 2016 - 16:34

Stage en production ovine au Bas-Saint-Laurent

Organisé par UPA Développement international (UPA DI), ce stage technique en production ovine s’adresse à quatre délégués, dont une femme, d’organisations professionnelles agricoles du Sud. Du 18 juillet au 28 septembre, ces derniers, provenant d’organisations paysannes partenaires du Burkina Faso et du Sénégal auront l’opportunité de se familiariser avec les instances de la structure de l’UPA et de parfaire leurs connaissances sur les méthodes d’élevage et culturale.

De plus, durant 8 semaines, les délégués plongeront dans l’univers des fermes ovines de la région du Bas-Saint-Laurent, toutes recrutées par la fédération régionale. Pour les fermes hôtes, ce séjour sera l’occasion pour les agricultrices et agriculteurs et les membres de leur famille de « voyager tout en restant chez eux ». Ils y découvriront plusieurs facettes de l’agriculture et de la culture de ces pays du Sud.

M. Gilbert Marquis, président de la Fédération de l’UPA du Bas-Saint-Laurent a mentionné : « Nous sommes fiers d’accueillir les gens du Sud, puisque cela permet des échanges de connaissances. Leur savoir et le nôtre sont différents et, lors de ce stage, cela permettra de les partager et ainsi ouvrir nos horizons. Autant pour eux que pour nous, nous en ressortirons grandis à la fin de ces stages. »

Le secrétaire général d’UPA Développement international, M. André D. Beaudoin, a déclaré que de tels échanges directs entre agriculteurs du Nord et du Sud sont de beaux exemples de mondialisation des solidarités. «En se regroupant et en s’organisant, les productrices et les producteurs agricoles peuvent obtenir de meilleures conditions de vie et relever ensemble le défi de la souveraineté alimentaire. À UPA DI, nous voulons partager notre expérience et permettre une rencontre entre frères et sœurs de terre, puisque tous à leur façon et dans leur pays œuvrent à nourrir notre monde. »

Ces délégués sont arrivés à Rimouski mardi soir le 19 juillet. Ils participent à une formation de 3 jours au siège social de la fédération régionale où les fermes hôtes viendront les chercher ce vendredi. Ils ont aussi échangé avec des représentants de la Fédération de l’UPA du Bas-Saint-Laurent lors du souper d’accueil du mercredi soir. La réalisation de ce stage est rendue possible grâce à la collaboration et l’implication des propriétaires des fermes hôtes auxquels M. Marquis tient à adresser ses remerciements.

Sur la photo, les 4 délégués du Burkina Faso et du Sénégal en compagnie (de gauche à droite) de M. Jean-Claude Parenteau, M. Gilbert Marquis, Mme Johanne Laplante et M. Yannick Côté de la Fédération de l’UPA du Bas-Saint-Laurent ainsi que de Mme Hélène Jolette de l’UPA DI. 

 

Publicité