Publicité
21 juillet 2016 - 06:02

Saint-Pierre-de-Lamy : un besoin d’abat-poussière qui fait jaser

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 4

Des citoyens de Saint-Pierre-de-Lamy déplorent que la municipalité n’ait toujours pas fait épandre de l’abat-poussière sur les chemins de terre du territoire, dont la rue Principale. La poussière et le sable soulevés par le passage de voitures et de camions lourds impactent leur qualité de vie, estiment-ils. 

Daniel Turcotte habite Saint-Pierre-de-Lamy depuis maintenant 8 ans. À l’époque, il se souvient que l’abat-poussière, un produit qui garde le sol humide, était épandu à la fin mai. Aujourd’hui à la mi-juillet, il ne comprend pas que ce ne soit pas encore fait.  

«L’été, on veut ouvrir les fenêtres, être à l’extérieur, mais en ce moment c’est très difficile. Les véhicules qui empruntent le chemin roulent très vite et soulèvent beaucoup de poussière. Ma maison, fraichement peinturée, est déjà pleine de poussière», a-t-il déclaré, soulignant avoir contacté la municipalité à multiples reprises. 

Rejoint en après-midi lundi, le maire de la municipalité, Jean-Pierre Ouellet, s’est défendu. Selon lui, l’abat-poussière devait être épandu depuis déjà près d’un mois, mais les mauvaises conditions climatiques des dernières semaines, notamment, n’ont pas facilité les choses. 

«Ce n’est pas qu’on veut pas, mais on ne peut pas. Un employé travaille déjà depuis plusieurs semaines à niveler et arrondir le chemin pour qu’il soit prêt pour l’épandage. Malgré tout, en plus du mauvais temps, il faut comprendre que nous ne sommes pas les seuls sur la liste de priorités du contracteur», a-t-il commenté.

Selon les dires de Daniel Turcotte, certains citoyens auraient même décidé d’acheter eux-mêmes de l’abat-poussière et d’en épandre devant leur résidence, incapables d’attendre davantage après la municipalité.

 

 

Publicité