Publicité
19 juillet 2016 - 12:11 | Mis à jour : 12:22

Rivière-Bleue exerce des pressions auprès de la CODET

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 9

La Municipalité de Rivière-Bleue a adopté à majorité le 22 juin une résolution visant à retirer sa contribution financière à l’agent de développement Daniel Blier de la CODET. Cette situation ramène à l’avant-plan le conflit entre M. Blier et l’entrepreneur David Pelletier, qui est le fils du maire de Rivière-Bleue, Claude H. Pelletier.  

Dans la résolution, la Municipalité affirme s’être trouvée insatisfaite des actions entreprises et de l’évolution de certains dossiers à la Corporation de développement économique du Transcontinental (CODET) depuis son embauche. «Attendu que la Municipalité n’est pas informée du suivi des dossiers la concernant, que deux dossiers sont en route sans suivi. Les interventions de l’agent de développement sont faites suite aux demandes venant des supérieurs», peut-on y lire.

Il lui est également reproché de ne pas avoir fourni son emploi du temps et sa répartition entre les quatre municipalités du Transcontinental, ainsi que son bilan des congés et de vacances.

LITIGE

Le dernier point de la résolution fait référence à un litige entre M. Blier et David Pelletier, un entrepreneur qui l’avait accusé d’avoir utilisé des informations de son plan d’affaires pour un projet similaire de microbrasserie. «Attendu que des informations confidentielles ont été soumises à M. Blier et que celui-ci les a utilisées à des fins personnelles», est-il inscrit dans le procès-verbal de la réunion.

M. Blier est également le copropriétaire de la nouvelle microbrasserie le Secret des Dieux à Pohénégamook, qui a ouvert ses portes en mai. «Je n’ai jamais vu aucun document de son projet», avait affirmé en juin M. Blier, qui ne considérait pas que ses fonctions au niveau de la Corporation doivent l’empêcher de réaliser un projet personnel. Cette affirmation avait été corroborée par Yves Lebel, qui était alors directeur général du CLD de Témiscouata au journaliste d’Info Dimanche, Mario Pelletier. M. Lebel a souligné que ce n’était pas Daniel Blier qui avait effectué l’accompagnement dans ce dossier.

La Municipalité de Rivière-Bleue continue toutefois d’appuyer la CODET, mais exerce visiblement des pressions auprès de M. Blier, qui est à sa tête. «On attend que le conseil ait rencontré les membres du conseil d’administration de la CODET avant de faire plus de commentaires», a expliqué le maire de Rivière-Bleue, Claude H. Pelletier.

RÉACTION

La CODET a réagi peu après avoir été mise en courant de l'adoption de cette résolution, le 19 juillet. «LA CODET déplore la procédure employée par la Municipalité. La Municipalité de Rivière-Bleue siège au conseil d’administration de la CODET depuis sa fondation en 2011.  Or, à aucun moment avant l’adoption de sa résolution, elle n’a manifesté au conseil d’administration la moindre plainte ni doléance en rapport avec le travail de M. Blier», a-t-elle commenté par voie de communiqué.

La CODET réfute également les allégations à l’effet que Daniel Blier aurait utilisé des informations confidentielles obtenues dans le cadre de son travail et les aurait utilisées à des fins personnelles. «Ces allégations sont fausses et totalement injustifiées», estime-t-elle. Le conseil d’administration de la CODET a réitèré sa confiance et son appui à son agent de développement, Daniel Blier.

La rencontre entre la Municipalité et la CODET devrait avoir lieu vers la fin du mois d’aout. L’entente est respectée dans son intégralité avant la prise de décision finale.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

9 réactionsCommentaire(s)
  • Monsieur le maire s'est-il retire lors du vote pour la resolution ou lors des discussions. Beau code ethique pour riv bleu. Vengence ou pas la procedure est tres questionable.

    jmc lebel - 2016-07-23 07:12
  • C'est bien triste de voir que plusieurs personnes mélange les choses. Le Transcontinental c'est important et la CODET également, c'est bien ce que la municipalité de Rivière-Bleue mentionne...

    Citoyen - 2016-07-21 14:35
  • Il ne faudrait pas tout mélanger l aréna c est une chose et la CODET une autre. Ce que la municipalité dénonce est beaucoup plus important qu un suppose plagiat c est l utilisation de temps de travail pour son propre projet. C est ça le fond du problème. Comme le mentionne une autre personne quelles sont les réalisations de monsieur Blier depuis son entrée en poste.

    citoyenne - 2016-07-21 13:12
  • @Pwen, Pohénégamook devrait continuer de payer pour l'aréna parce qu'il est utile pour ses citoyens...

    Réalité - 2016-07-20 11:52
  • On a juste à Pohénégamook à cesser de payer pour l'aréna...

    Pwen - 2016-07-20 11:30
  • personne a pensé que David Pelletier était le fils du maire...... ben oui !!! ;)

    riverain - 2016-07-20 09:14
  • Ridicule!!! Tout le monde sait que M. le Maire de Rivière-Bleue veut tasser M.Blier à cause du supposé conflit avec son fils. Mais est-ce que fiston va aussi attaquer toute les microbrasseries du Québec pour lui avoir volé supposément son idée? Désolé mais revenez dans la vraie vie! Les microbrasseries existent au Québec depuis des années alors David Pelletier a pris son idée originale où? M. Blier a travaillé et participé à la mise sur pied d'un festival ou les produits du terroirs et les microbrasseries étaient à l'honneur depuis autour de 6-7 ans déjà (1er festival en 2010) et brassait déjà lui-même depuis plusieurs années alors que David Pelletier travaille sur son projet à ces dires depuis autour de 3 ans. Ça ressemble pas mal plus à de la jalousie de voir une entreprise qui marche ailleurs que chez eux, et aussi de la non acceptation du fait que l'agent ne soit pas de leur municipalité. Heureusement, ce n'est pas tout le monde qui pense comme ça et que plusieurs personnes ont vite compris le fond de l'histoire. C'est malheureux pour M. Blier de vivre ça et d'être attaqué de la sorte. En dehors du travail, les gens peuvent travailler sur leurs projets personnels alors pourquoi faire des suppositions sans savoir.

    Citoyen - 2016-07-20 08:33
  • Quelles sont les réalisations de monsieur Blier dans le cadre de ses fonctions à la CODET?

    Citoyen - 2016-07-19 14:36
  • Oh que ça sent le retour d’ascenseur politique! Monsieur "Vote du bond bord" Pelletier, le mécano des campagnes à la préfecture de la MRC et de la députation du comté Rivière-du-Loup/Témiscouata a-t-il tordu des bras à son conseil municipal pour défendre son fils ? La question se pose. Et envers M. Blier, ça sent la diffamation. Bravo Monsieur! à l'image de notre beau Témiscouata... non j'espère!

    Firpo - 2016-07-19 14:30