Publicité
23 juin 2016 - 14:02

Conseil d’un jour à Pohénégamook

Après une rencontre en classe avec le groupe de cinquième niveau de l’École secondaire du Transcontinental et dans le but d’échanger sur la gouvernance d’une municipalité, le rôle et les responsabilités d’un élu, les élèves ont eu à réfléchir sur la question suivante: si j’étais maire, mairesse, membre d’un conseil municipal, que pourrais-je faire de plus pour la clientèle de 16 ans et plus?

Avec la collaboration de l’enseignante, Marie-Pier Côté, la classe a nommé des représentants qui ont accepté la responsabilité du conseil d’un jour. Ladite équipe a participé à une partie de la séance de travail du conseil municipal. La mairesse d’un jour a passé en révision avec la mairesse les comptes du mois et les projets de résolution. Par la suite,  le conseil d’un jour a procédé au déroulement de toute la séance du 6 juin dernier avec le conseil municipal qui entérinait chaque décision.

Tel que prévu, des projets ont été présentés par les élèves qui ont ciblé celui d’un «café internet» ainsi que l’implication des jeunes aux différents comités de la municipalité. Leur engagement ne va pas seulement à transmettre une commande car ils se sont engagés à s’impliquer dans la démarche et même à prévoir une relève car l’ensemble de l’équipe quittera pour les études post-secondaires l’an prochain.

Le conseil municipal est fier d’avoir participé à cet exercice dans le cadre de la Semaine des municipalités en accueillant cette équipe de jeunes comme une «bouffée de fraîcheur» avec de nouvelles idées et une énergie renouvelée. Le conseil d’un jour était formé de Maude Tanguay (mairesse d’un jour), Noémie Sirois, Justine Bolduc, Élisabeth Lavoie et Carl Colmor. Marie-Pier Côté, enseignante de français à l’École secondaire du Transcontinental, a bien voulu se prêter au jeu.

 

 

Publicité

Commentez cet article