Publicité
15 juin 2016 - 13:19 | Mis à jour : 16 juin 2016 - 10:04

Grand départ pour l’équipe Premier Tech – Fonds de solidarité FTQ

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

C’est sous un soleil radieux que les six membres de l’équipe Premier Tech-Fonds de solidarité FTQ ont pris le traversier à Rivière-du-Loup le 14 juin pour rejoindre le point de départ du Grand Défi Pierre Lavoie de 1000 km qui rallie La Malbaie à Montréal. 

Cette année, l’épreuve du 8e Grand défi qui se déroulera jusqu’au 19 juin, sera réalisée par Éric Fraser, Michel Larouche, Josiane Bérubé et les nouveaux venus Simon Dubé et Nicolas Morin. Le vétéran Christian Noël sera finalement derrière le volant, lui qui s’est malheureusement fracturé un pied. 

« C’est un petit deuil, l’épreuve dans Charlevoix, c’était la mienne, je l’attendais avec beaucoup d’impatience. Être chauffeur, ce sera une nouvelle expérience, même si les jambes risquent de me démanger », a-t-il déclaré avec le sourire. 

C’est justement dans les dénivelés de Charlevoix que l’équipe roulera dès ce jeudi 16 juin vers 18h. Selon l’organisation du Grand défi, cette étape qui rallie La Baie à Beaupré est la « plus difficile de l’histoire de l’évènement » avec 900 m de dénivelé, rien de moins. Les cinq coureurs partiront ensemble, mais seulement deux d’entre eux (Josianne et Michel) pédaleront jusqu’à Baie-St-Paul entre 18 h 35 et 12 h 15. Ensuite, un autre membre, seul, participera à l’étape de nuit. 

FÉBRILITÉ

« Je suis très fébrile, même si ce n’est pas mon premier départ. Ça semble être un parcours mythique, alors on va le découvrir en même temps que tout le monde et on va l’attaquer un kilomètre à la fois », a commenté Josianne Bérubé, professeure à l’École internationale Saint-François-Xavier.

De son côté, Simon Dubé avait des fourmis dans les jambes, à quelques heures d’une première expérience au Grand défi Pierre Lavoie. « On a hâte d’enfourcher le vélo. Je suis très fébrile, enthousiaste. Je n’ai jamais été aussi en forme de ma vie et je me sens très bien. On est prêts », a-t-il témoigné. 

Rappelons que l’équipe Premier Tech- Fonds de solidarité FTQ souhaite cette année remettre un peu plus de 50 000 $ à une douzaine d’écoles.  Jusqu’à maintenant, l’équipe de Rivière-du-Loup a amassé pas moins de 130 000$ pour les écoles de la région et elle n’est pas près de s’arrêter. 

Il est possible d’encourager l’équipe de Rivière-du-Loup en faisant un don sur le site web du Grand défi Pierre Lavoie au www.legdpl.com/le-1000-km/don-a-une-equipe

 

Publicité

Commentez cet article