Publicité
6 juin 2016 - 16:51

François Lapointe fustige le député Bernard Généreux

Toutes les réactions 2

L’ex-député fédéral de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, François Lapointe, considère que l’ancien ministre d’État à l’Agriculture du gouvernement Harper, Maxime Bernier, mentait depuis des années aux agriculteurs quand il disait défendre le système de gestion de l’offre.

Il demande au député Bernard Généreux de retirer son appui à M. Bernier. «Depuis 2009, j’ai débattu de nombreuses fois sur le sujet avec M. Généreux. En 2011, il affirmait être pour le maintien intégral de la gestion de l’offre. En 2015, il refusait d’utiliser le mot intégral. Maintenant, il appuie un candidat dans la course à la chefferie du Parti conservateur qui insiste pour éliminer la gestion de l’offre. Si M. Généreux veut se mériter un peu de respect pour ses positions politiques, il doit faire comme son collègue député conservateur, Luc Berthold, et envoyer un message clair à Maxime Bernier», a expliqué l’ex-député Lapointe.

En effet, le député Bethold a publié récemment sur son compte Twitter l’affirmation suivante : «Je n’appuierai pas un candidat qui se prononce contre la gestion de l’offre. Point.»

Il croit plutôt que sa véritable intention rendue publique récemment est de carrément éliminer ce système. M. Lapointe est  déçu du comportement de l’actuel député de la circonscription sur le sujet, Bernard Généreux, car ses positions souffrent d’incohérence depuis qu’il a affirmé, en réaction aux aveux de M. Bernier, « qu’il est inconcevable que nous (les conservateurs) regardions même la possibilité de l’abolir (la gestion de l’offre) ».

Publicité